La LNH a interrompu ses activités le 12 mars.
La LNH a interrompu ses activités le 12 mars.

Relance de la LNH: trois matchs par jour dans quatre arénas... sans partisans

Un scénario envisagé pour terminer la saison de la LNH impliquerait jusqu’à quatre arénas de la ligue accueillant trois matchs par jour sans partisans, a confié le commissaire Gary Bettman à Sportsnet, mercredi.

Le circuit a interrompu ses activités le 12 mars, en raison de préoccupations entourant le coronavirus.

«Idéalement, nous terminerions la saison régulière, même sur une base centralisée, en vue d’amorcer des séries éliminatoires qui se dérouleraient normalement.

«Ce serait l’idéal, mais c’est l’un des nombreux modèles examinés. Si nous ne pouvons pas faire l’idéal ou la perfection, nous devrons trouver ce qui s’en approche le plus.»

La LNH a écarté l’option des arénas qui ne sont pas ceux du circuit, car les domiciles de la ligue sont mieux équipés en cas d’une reprise centralisée.

«Nous ne pouvons pas jouer sur une petite patinoire universitaire au milieu d’une petite communauté, a dit Bettman. Si nous voulons être centralisés, il faut l’espace que les arénas de la LNH fournissent: plusieurs vestiaires, la technologie, les procédures, les bandes, la baie vitrée, la retransmission vidéo, les installations de diffusion.»

Le commissaire a souligné que le nombre de villes et les emplacements n’ont pas été déterminés.

«Ce seront peut-être deux villes, a dit Bettman. Nous ne pouvons pas le prédire. Mais ça fait partie des options. La centralisation n’a pas à être par section, mais ce pourrait l’être.»

«Ce pourrait être n’importe quel endroit n’étant pas un point chaud et où l’on trouve ce qu’il faut comme aréna et centre d’entraînement.

«Si vous y amenez sept ou huit clubs pour plusieurs matchs sans déplacement, il faut de la glace pour les entraînements.»


« Idéalement, nous terminerions la saison régulière, même sur une base centralisée, en vue d’amorcer des séries éliminatoires qui se dérouleraient normalement. »
Le commissaire Gary Bettman

La LNH a recommandé aux joueurs et au personnel de s’isoler jusqu’au 30 avril.

La première étape vers la reprise de la saison serait que les joueurs s’entraînent dans les installations de leur équipe.

Camp d'entraînement

La prochaine étape serait un camp d’entraînement qui, selon le commissaire Bettman, basé sur une conversation avec les joueurs, devrait durer au moins trois semaines.

Bettman a déclaré que la LNH ne ressentait aucune pression pour être la première grande ligue nord-américaine à redémarrer.

«Ce n’est pas une course, a-t-il dit. Il faut que les joueurs soient prêts. Nous ne voulons pas qu’ils risquent des blessures et qu’ils mettent leur carrière en péril.

«Nous allons avoir besoin de temps pour revenir comme il faut et quand ça arrivera, ce sera en ayant procédé de la bonne façon.

Quoi qu’il en soit, la LNH est à l’écoute des autorités.

«En fin de compte, la décision sera prise par des médecins et des personnes des gouvernements à tous les niveaux, a dit Bettman. Nous n’allons pas essayer de faire quoi que ce soit qui soit contraire à ce qui nous est dit.»

«Mais clairement, on peut jouer en été. Clairement, nous pouvons disputer la saison prochaine, ce que nous avons l’intention de faire au complet, en commençant plus tard.

«Nous n’allons rien précipiter. Nous n’allons rien faire d’insensé. Vu les circonstances, nous allons essayer de faire quelque chose de raisonnable.»

La LNH a également proposé aux directeurs généraux de tenir le repêchage en juin, avant la fin de la saison.

«C’était une idée lancée, a dit Bettman. Aucune décision n’a été prise.»