Le montant forfaitaire pour les travailleurs à faible revenu équivaudra à 400 $ par mois, qui seront imposables.
Le montant forfaitaire pour les travailleurs à faible revenu équivaudra à 400 $ par mois, qui seront imposables.

Québec offre 100 $ de plus par semaine pour les travailleurs à faible revenu

Le gouvernement Legault veut séduire les bas salariés tentés de quitter leur emploi pour encaisser les généreuses prestations fédérales.

Pour rivaliser avec les 2000 $ offerts par Ottawa aux sans emploi, Québec offre un supplément de 100 $ par semaine imposable aux travailleurs à faible revenu qui oeuvrent dans les services essentiels.

Ce nouveau Programme incitatif pour la rétention des travailleurs (PIRTE) coûtera 890 millions $. Pas moins de 600 000 salariés seraient admissibles.

Le versement du PIRTE ne se fera qu'à compter du 19 mai. «Si on avait pu le verser plus rapidement, nous l'aurions fait», a indiqué le ministre des Finances, Eric Girard, en conférence de presse vendredi après-midi au parlement.

Le PIRTE vise à compenser des travailleurs qui se retrouvent à gagner moins que s'ils étaient sans travail et touchaient la prestation canadienne d'urgence du fédéral, d'un montant de 2000 $ par mois. Il était donc tentant pour des travailleurs au salaire mininum dans des secteurs critiques, commis de supermarché, chauffeurs, cuisiniers, de quitter leur emploi moins payant pour toucher l'allocation fédérale.

«Les gens se disent: "peut-être que je pourrais faire plus d'argent sans travailler"», a dit M. Girard.

Le ministre du Travail et de l'Emploi, Jean Boulet, qui échange avec les employeurs, a reconnu que les secteurs essentiels actuels sentent une «certaine fragilité».

«C'est sûr que la prestation canadienne d'urgence a eu un certain effet désincitatif», a-t-il admis, au côté de son collègue, qui lui a parlé d'un «bon programme fédéral» avec des «effets non souhaités».

Pour être admissible, un travailleur doit notamment travailler dans un service essentiel et gagner au plus 550 $ brut par semaine. Son revenu de travail annuel doit être d'au moins 5000 $ et un revenu total annuel de 28 600 $ ou moins, avant la prestation.

Le montant forfaitaire équivaudra donc à 400 $ par mois. La prestation sera versée rétroactivement au 15 mars, pour 16 semaines maximum.

Un formulaire web de Revenu Québec sera accessible à compter du 19 mai.