Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet.
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet.

Québec annonce des mesures d’aide: jusqu’à 573 $ par semaine aux travailleurs isolés

LA PRESSE CANADIENNE — Le premier ministre François Legault annonce un programme d'aide directe aux travailleurs isolés qui craignent de perdre leur source de revenu.

Le «Programme d'aide temporaire aux travailleurs touchés par le nouveau coronavirus (PATT)» se base sur le montant maximal fixé par l'assurance-emploi fédérale. Les travailleurs autonomes ou salariés qui n'ont pas accès à l'assurance-emploi pourront recevoir jusqu'à 573 $ par semaine pour une période de deux semaines d'isolement.

Le programme s'adresse aux voyageurs; aux personnes qui ont été en contact avec des voyageurs; et aux personnes qui présentent des symptômes ou qui ont contracté la maladie. Toutes ces personnes sont forcées de s'isoler pour une période de 14 jours.

L'aide financière pourrait s'étirer jusqu'à un maximum de quatre semaines pour les personnes infectées dont la période de quarantaine doit se prolonger.

L'aide financière de Québec est non imposable et sera offerte jusqu'à ce que le gouvernement fédéral implante son propre programme d'aide financière.

Le programme sera administré par la Croix-Rouge qui effectuera des versements bancaires ou des paiements par cartes prépayées. On souhaite que les paiements soient effectués dans un délai de 48 heures.

«Tous les Québécois ont un devoir civique d'éviter la propagation», a déclaré le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, qui souhaite éviter que la question financière soit un frein à l'isolement des travailleurs.

De plus, le premier ministre insiste auprès des employeurs pour qu'ils facilitent le télétravail et l'isolement à domicile de leurs employés.

«Je fais appel à la bonne foi, à la compréhension des employeurs. Je leur demande de collaborer», a prié M. Legault.

Le ministre Jean Boulet a précisé que le «PATT» ne s'adresse pas aux Québécois qui pourraient perdre leur emploi ou voir leur nombre d'heures de travail réduit en raison de la paralysie de l'économie. Le programme fédéral d'assurance-emploi ou d'autres mesures d'aide provinciales pourraient éventuellement compenser ces personnes.

Québec prévoit également mettre en place un autre programme sous forme de prêts aux entreprises afin de les aider à traverser la crise actuelle liée à la pandémie de la COVID-19.

Dans le but de stimuler l'économie, le gouvernement du Québec va également accélérer les investissements publics en santé, en transport et en éducation.