Les bureaux d’IDE Trois-Rivières devraient rouvrir lundi.
Les bureaux d’IDE Trois-Rivières devraient rouvrir lundi.

Plusieurs installations municipales fermées à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières a de nouveau déployé tous les efforts vendredi afin de minimiser la propagation du coronavirus, qui a notamment infecté un des employés d’IDE Trois-Rivières en plus de forcer la fermeture de plusieurs bâtiments. Du coup, des mesures ont été mises en place afin de faciliter la vie des employés municipaux qui devront composer avec la fermeture des écoles et des garderies pour les deux prochaines semaines. Par ailleurs, la Ville annonce la fermeture de plusieurs installations municipales pour une durée indéterminée.

«Nous avons eu deux rencontres avec le comité directeur mis en place et plusieurs décisions ont été prises afin de s’assurer de maintenir les services essentiels», résume le maire Jean Lamarche.

À IDE Trois-Rivières, bien que l’employé infecté ait été en contact avec des collègues avant d’être diagnostiqué, aucun autre cas de coronavirus n’a été répertorié. Des informations ont circulé au courant de la journée à l’effet que quatre employés auraient pu afficher des symptômes depuis leur contact avec l’employé infecté. Toutefois, la Santé publique relatait encore vendredi après-midi qu’il n’y avait qu’un seul cas positif de coronavirus en Mauricie et au Centre-du-Québec, soit celui de l’employé d’IDE Trois-Rivières rentré de voyage de France il y a quelques jours. L’enquête épidémiologique effectuée autour de cette personne l’a été de façon minutieuse, assure la médecin-conseil de la Santé publique, Caroline Marcoux-Huard.

Les bureaux d’IDE ont donc été désinfectés et pourront rouvrir dès lundi. Le kiosque d’information touristique de même que le District entrepreneurial innovant Open Trois-Rivières seront également désinfectés mais demeureront fermés pour encore quelques jours. Certains employés d’IDE Trois-Rivières devraient être de retour au travail dans les locaux lundi matin, mais d’autres poursuivront en télé-travail pour encore quelques jours, indique le maire Jean Lamarche.

Bien qu’aucune directive n’ait été donnée à l’effet d’annuler les voyages professionnels prévus, la directrice générale de la Ville France Cinq-Mars a fait remarquer que ces voyages étaient généralement prévus pour des événements qui, eux, ont été annulés par la force des choses. Ainsi, aucun employé d’IDE ou de la Ville ne devrait être appelé à quitter le pays pour des raisons professionnelles dans les prochains jours.

Selon nos informations, les employés qui sont présentement en voyage pour des raisons personnelles devraient être invités à respecter les consignes d’isolement volontaire à leur retour.

Conciliation travail-famille

En raison de la fermeture des écoles, la Direction des loisirs développera au cours des prochaines heures un réseau de jumelage auprès des employés de la Ville, à savoir que ceux qui sont parents d’adolescents en âge d’effectuer du gardiennage seront mis en contact avec les employés ayant des enfants en plus bas âge. La Ville évalue aussi la faisabilité d’étendre les plages horaires de travail pour faciliter la conciliation travail-famille, en plus de recenser les possibilités pour certains employés de faire du télé-travail.

Fermetures

Plusieurs activités sont aussi affectées par des nouvelles mesures. La Ville de Trois-Rivières procède en effet à la fermeture de ses arénas, de la patinoire Bleu Blanc Bouge et maintient la fermeture des bibliothèques municipales jusqu’à nouvel ordre. Les activités sportives qui se tenaient dans les gymnases d’écoles en dehors des heures de classe ainsi que l’activité familiale la Fête des cocos qui devait se dérouler le 10 avril prochain sont également annulées.

La cour municipale de Trois-Rivières sera aussi fermée au public lundi et mardi, avec l’annulation des audiences qui devaient s’y dérouler. Toutefois, le personnel sera invité à entrer au travail. On recommande par ailleurs de passer par les plateformes numériques pour le paiement des comptes de taxes et des constats d’infraction, plutôt que de se présenter en personne à l’hôtel de ville ou à l’édifice de la cour municipale.

La séance du conseil municipal de mardi soir sera maintenue et ouverte au public, mais on recommande fortement aux citoyens de privilégier d’y assister via le web et la télévision. La Direction des communications testera par ailleurs un système au début de la semaine qui pourrait permettre aux gens de poser leurs questions même s’ils ne sont pas physiquement à l’hôtel de ville.

La Société de transport de Trois-Rivières a elle aussi mis en place de nouvelles mesures afin d’assurer la désinfection des autobus de la Ville dans le but de protéger les usagers de même que le personnel.

L’Organisation municipale de la sécurité civile est toujours mobilisée et surveille l’évolution de la situation. De nouvelles mesures pourraient être prises chaque jour, rappelle la Ville.

Croisières

Le gouvernement fédéral ayant émis un avis d’interdiction pour les bateaux de croisières de plus de 500 passagers, la saison des croisières pourrait-elle être affectée à Trois-Rivières? Pas pour le moment, répond Mario de Tilly, directeur général d’IDE Trois-Rivières, puisque les navires qui doivent accoster au port trifluvien avant le 1er juillet sont des navires de plus petite taille.

«Par contre, si cette directive devait être prolongée d’un mois, là ça nous affecterait pour au moins un navire, et possiblement deux», a-t-il indiqué.

CSAD

Le Complexe sportif Alphonse-Desjardins a également revu plusieurs mesures en lien avec la pandémie de COVID-19. Le Championnat régional de cheerleading, la Tournée Alex Burrows et le Salon national pourvoirie chasse et pêche sont tous annulés. Le CSAD a également décidé d’annuler toutes les activités se tenant sur ses grands plateaux, soit le dekhockey, glace et synthétique. Une directive qui prévaut au moins jusqu’au 29 mars et qui sera réévaluée par la suite. Il est par ailleurs préférable de consulter les associations sportives pour savoir si les activités offertes par ces associations sont maintenues.

Amphithéâtre Cogeco

De son côté, l’Amphithéâtre Cogeco et Culture Trois-Rivières ont décidé de suspendre tous leurs événements pour les trente prochains jours. Cette mesure touche également le cabaret de l’Amphithéâtre, la salle J.-Antonio-Thompson, le Théâtre du Cégep de Trois-Rivières, la salle Anais-Allard-Rousseau, la Salle Louis-Philippe-Poisson et l’église Saint-James. Il est possible de connaître le statut des spectacles reportés ou annulés sur les sites web des deux organisations.