Plus de 100 nouveaux cas de COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec a recensé 104 nouveaux cas de COVID-19, samedi, soit autant que le nombre record atteint vendredi. Les villes de Drummondville et de Trois-Rivières demeurent les plus touchées, avec respectivement 38 et 34 nouveaux cas.

Ce nouveau bilan porte donc à 610 le nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région, soit 69 de plus que vendredi. 

Au Centre-du-Québec, on compte donc 50 nouveaux cas pour la MRC de Drummond, 9 pour la MRC d'Arthabaska, 6 pour la MRC de L'Érable, 2 pour la MRC de Bécancour et 1 pour la MRC de Nicolet-Yamaska. Du Côté de la Mauricie le bilan demeure inchangé pour l'agglomération de La Tuque, Shawinigan et les MRC de Mékinac et des Chenaux, mais comprend 2 nouveaux cas dans la MRC de Maskinongé. 

Le CIUSSS indique par ailleurs avoir ajouté trois cas au bilan de vendredi, puisqu'on était alors en attente des résultats de tests, qui se sont finalement avérés positifs. 

Le nombre total de cas enregistrés depuis la fin de la seconde vague s'élève donc à 1399. 

On comptait samedi 23 personnes hospitalisées en lien avec la COVID-19, soit une de moins que vendredi. Quatre personnes se trouvent aux soins intensifs. On ne compte aucun nouveau décès pouvant être lié à la pandémie. 

La nouvelle clinique de dépistage qui a ouvert ses portes vendredi à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières a par ailleurs été bien achalandée pour sa première journée. Le CIUSSS indique que 674 dépistages y ont été effectués, ce que l'on considère comme un succès. 

Rappelons que cette clinique a pris le relais des cliniques de dépistage mobiles et de celle au centre multiservices Cloutier. 

Six autres cas au Séminaire Saint-Joseph

L'éclosion de COVID-19 au Séminaire Saint-Joseph a poursuivi sa progression, samedi. Six autres cas se sont ajoutés au bilan de l'établissement d'enseignement secondaire, pour un total de 35. 

Rappelons que le CIUSSS recommande à l'ensemble des élèves de secondaire 3, 4 et 5 du Séminaire de passer un test de dépistage, à l'exception de ceux qui ont passé ce test depuis le 4 octobre et ceux qui ont déjà un résultat positif. Pour les élèves de secondaire 1 et 2 dont les groupes n'ont pas été isolés, un dépistage sera fait mardi et mercredi. 

«La Santé publique de concert avec la direction du Séminaire réévaluera la situation en fonction des résultats de dépistage réalisés durant le week-end. Rappelons que la fermeture d'une école est une solution de dernier recours qu’on souhaite éviter», indique Geneviève Jauron, chef de service aux communications externes du CIUSSS.

Amélioration au CHAUR

Le CIUSSS indique que la situation se stabilise au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières, où une éclosion a eu lieu, à l'unité de neurologie. On ne recensait qu'un seul nouveau cas au CHAUR, samedi, parmi les employés. 

On compte aussi désormais quatre cas de COVID-19 à la prison de Trois-Rivières, soit un détenu et trois employés. Le CIUSSS considère que cette situation ne remplit pas les critères pour la qualifier d'éclosion.