«Nous comprenons qu’il faut protéger les aînés, mais nous demandons un peu de liberté. Il est temps de redonner à vos ados qui vous ont tant donné depuis le début», demande Catherine Villeneuve.
«Nous comprenons qu’il faut protéger les aînés, mais nous demandons un peu de liberté. Il est temps de redonner à vos ados qui vous ont tant donné depuis le début», demande Catherine Villeneuve.

Lettre d’un ado au premier ministre François Legault

Catherine Villeneuve
Catherine Villeneuve
École secondaire de La Seigneurie, Beauport
POINT DE VUE / Cher Monsieur Legault, en tant qu’adolescente québécoise, je voudrais vous dire que vous nous avez oubliés. Cela fait deux mois que nous sommes tous confinés chez nous, la plupart n'est pas sortie du tout de la maison. Et n’oubliez pas que la majorité des adolescents sont des travailleurs essentiels dans les dépanneurs, pharmacies et épiceries qui risquent leur santé tous les jours. 

Nous comprenons qu’il faut protéger les aînés, mais nous demandons un peu de liberté. Il est temps de redonner à vos ados qui vous ont tant donné depuis le début. Sans oublier le nombre incalculable d’aînés qui sortent dans les rues et qui voient leurs amis en se foutant (excusez-moi moi pour le gros mot) des autres personnes. Attention je ne dis pas que tous les aînés sont comme ça, mais il y en a plusieurs. 

De plus, la santé mentale des adolescents, déjà extrêmement fragile, l’est encore plus depuis le confinement. Le sport ou la socialisation avec ses amis sauvent la vie de plusieurs ados ayant des pensées noires et c’est précisément ce que vous avez interdit. Et quels sports nous donnez-vous? De l’escalade de rocher, du kayak, du kitesurfing, du canot et du kayak, de la planche à pagaie, de la plongée sous-marine, de la randonnée en cheval, de la randonnée, du surf, de l’aviron, du golf, du vélo, de la natation en eaux libres, du patin à roulettes, de la voile, du triathlon et de la course à pied?

Désolée de vous décevoir, mais presque aucun jeune ne pratique ou a l’argent et les ressources nécessaires pour faire ces sports. La course, la marche et le vélo sont des sports que nous faisons depuis le début et qui ne nous suffisent plus. 

En autorisant le golf ne pensez-vous pas que les plus vieux vont se mettre à sortir puisque la clientèle majoritaire de ces institutions regroupe des aînés?

Par contre, autoriser des pratiques sans contact en petit groupe de baseball ou de soccer est impossible. Les jeunes ont besoin de leur sport en équipe. 

De plus, l’école en ligne nous enseigne la même chose que nous avons vue il y a deux mois. 

Laissez-moi vous poser la question. À quoi ça sert? Vous dites que la présence est obligatoire, mais les jeunes n’ont aucune motivation à se lever à 8h du matin pour apprendre la même chose encore et encore. Peut-être réussiriez-vous à aplatir la courbe de la COVID-19, mais vous ne ferez qu’augmenter la courbe de suicide et de tentatives de suicide chez les adolescents. 

Je vous écris pour vous demander de rouvrir les écoles secondaires et/ou les sports d’équipes chez les adolescents. Nous en avons besoin, surtout que le taux de mortalité due au coronavirus est très bas chez les jeunes. Protégez vos aînés en les confinant, mais n’abandonnez pas les adolescents. 

Nous vous avons écouté sans chigner depuis le début de cette crise et vous nous avez laissés dans le flou. Vous nous avez abandonnés. Redonnez à vos adolescents, car si vous ne faites rien pour eux non seulement vous perdrez vos futurs électeurs, mais vous perdrez aussi leur obéissance qui est si chère à vos yeux. 

Signé: une adolescente obéissante depuis le début, épuisée et avec la santé mentale au plus bas, qui a besoin de savoir que son premier ministre ne l’a pas abandonnée par des actions concrètes.