Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé un resserrement des mesures de quarantaine, à son point de presse mardi avant-midi.
Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé un resserrement des mesures de quarantaine, à son point de presse mardi avant-midi.

Les voyageurs iront à l’hôtel s’ils n’ont pas de plan de quarantaine, dit Trudeau [VIDÉO]

OTTAWA - À partir de minuit mardi soir, toute personne qui arrive au Canada devra présenter un plan de quarantaine précis pour ses 14 premiers jours au pays, sinon elle sera obligée de s’installer à l’hôtel.

Le gouvernement fédéral paiera la note de ces séjours obligés à l’hôtel.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé le resserrement de cette mesure d’isolement obligatoire, à son point de presse mardi avant-midi, «une couche supplémentaire» de protection, selon la vice-première ministre Chrystia Freeland.

M. Trudeau a également indiqué qu’Ottawa songe à appuyer financièrement les provinces qui voudraient imiter le Québec en augmentant les salaires des personnes qui travaillent dans les établissements de soins de longue durée.

«Il y a des provinces qui sont très intéressées par le modèle québécois qui veut donner de la paye extra à ceux qui travaillent dans nos centres d’aînés et les provinces qui sont intéressées, le gouvernement fédéral pourrait participer à envoyer de l’argent pour aider ces gens-là», a-t-il déclaré.

«C’est des histoires épouvantables», a laissé tomber le premier ministre lorsqu’il a été invité à commenter la situation dans le CHSLD Herron, à Dorval.

«Les centres d’aînés et les résidences d’âge d’or sont une juridiction provinciale», a-t-il cependant rappelé, en indiquant qu’il n’a reçu aucune demande pour envoyer des membres des Forces armées canadiennes pour appuyer les services dans les CHSLD.

Le premier ministre a, par ailleurs, indiqué qu’Ottawa a reçu jusqu’à maintenant 1,1 million de masques N95 ainsi que des millions de gants et attend l’arrivée d’autre équipement de protection personnelle. Le tout sera bientôt distribué aux provinces.

Le gouvernement fédéral a également annoncé 130 millions $ pour venir en aide aux communautés isolées du nord du pays.

Nombre de cas

Il y a 26 897 cas confirmés et probables décelés par les tests administrés au Canada. La COVID-19 a provoqué jusqu’à maintenant la mort de 898 Canadiens.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans disponibles: 14 248 cas au Québec, dont 435 décès; 7953 cas en Ontario, dont 334 décès; 1732 cas en Alberta, dont 46 décès; 1490 cas en Colombie-Britannique, dont 69 décès; 517 cas en Nouvelle-Écosse, dont trois décès; 300 cas en Saskatchewan, dont quatre décès; 246 cas au Manitoba, dont quatre décès; 244 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès; 116 cas au Nouveau-Brunswick; 25 cas à l’Île-du-Prince-Édouard; huit cas au Yukon; cinq cas dans les Territoires-du-Nord-Ouest; aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

L’Agence de santé publique du Canada a compté plus de 450 000 tests administrés. Le taux de résultats positifs à ces tests est de presque six pour cent.