Les deux Québec: 94 nouveaux décès, dont 75 à Montréal et Laval

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Sur quatre Québécois qui meurent du nouveau coronavirus, trois habitaient Montréal ou Laval. La COVID-19 resserre son étau sur la région métropolitaine, pendant que le reste du Québec s’apprête à rouvrir ses écoles primaires, garderies et commerces.

Le bilan provincial de vendredi faisait état de 94 nouveaux décès déclarés liés à la COVID-19 depuis la veille. Le compte est de 2725 Québécois qui ont succombé à la maladie.

Sur 94, Montréal en revendique 61 et Laval 14, pour 80 % du cumul journalier. Les deux îles réunissent maintenant 2083 décès, pour 76 % du total québécois. Alors que leurs habitants ne représentent que 29 % de la population.

S’il s’agissait d’un premier bilan quotidien sous la barre des 100 morts en quatre jours, on ne peut pas encore parler de tendance à la baisse. La moyenne depuis le sommet de contagion annoncé du 18 avril est autour de 96 morts par jour, norme qui se maintient depuis trois semaines.

Vendredi, le traditionnel point de presse sur la colline parlementaire de Québec faisait relâche en semaine pour la première fois depuis le début de la crise, le 12 mars. Alors que le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, s’était justement déplacé à Montréal pour dévoiler la stratégie de dépistage massif mise en place dans la grande région métropolitaine, le premier ministre, François Legault, suivait son nouveau rythme allégé à trois sorties publiques par semaine.

Dimanche, on en sera au 60e jour de la crise au Québec.

2000 morts de 80 ans et +

Cette semaine, on a beaucoup parlé du déconfinement ou non des gens en santé de 60 à 69 ans, entre autres à cause de leur retour imminent devant une classe d’élèves ou avec un groupe de bambins en garderie. Le gouvernement Legault a fait volte-face sur les risques encourus par les membres de cette tranche d’âge et la nécessité de les protéger davantage que les plus jeunes.

Reste que la COVID-19 continue de concentrer ses ravages au sein des rangs encore plus âgés, en particulier dans les lieux d’hébergement et de soins pour aînés comme les CHSLD.

En date de vendredi, plus de 2000 Québécois âgés de 80 ans et plus ont été fauchés par le vilain virus (2011). Si on ajoute les 70 à 79 ans, la triste marque des 2500 sera atteinte samedi (2481).

Hospitalisations en baisse

Sur une note positive, le nombre de patients alités dans les hôpitaux du Québec à cause de la COVID-19 était en baisse pour une deuxième journée consécutive. On compte 1827 malades du coronavirus hospitalisés, dont 207 aux soins intensifs. Cette dernière statistique a diminué de 17 par rapport à jeudi. Il s’agit de son niveau le plus bas en deux semaines.

Avec une augmentation de 912 cas positifs répertoriés en 24 heures, le Québec comptait vendredi sur son territoire 24 497 cas actifs de COVID-19 et 8929 personnes officiellement rétablies. Pas moins de 36 150 Québécois ont été atteints depuis le premier cas confirmé, le 27 février.