Tom Hanks, qui s’est présenté la tête complètement rasée pour un film, dit-il, fut l’une des premières personnalités américaines — avec sa femme Rita Wilson — à recevoir un diagnostic positif au coronavirus.
Tom Hanks, qui s’est présenté la tête complètement rasée pour un film, dit-il, fut l’une des premières personnalités américaines — avec sa femme Rita Wilson — à recevoir un diagnostic positif au coronavirus.

L’émission SNL de retour en ondes avec Tom Hanks, en mode confinement

NEW YORK — La populaire émission humoristique Saturday Night Live a tenté sa première expérience «en quarantaine», animée par l’un des premiers célèbres patients atteints du coronavirus, Tom Hanks, en compagnie du chanteur de Coldplay, Chris Martin, et l’ensemble des comédiens qui ont fait des blagues à partir de chez eux.

Après une absence de plus d’un mois, l’institution du réseau américain NBC a effectué un retour en ondes pour le week-end de Pâques en reprenant la formule adoptée par de nombreux animateurs d’émissions de fin de soirée qui ont abandonné leur studio pour leur plateau improvisé, en pleine pandémie de COVID-19.

«C’est bien d’être ici, même si c’est très étrange d’animer Saturday Night Live de la maison, a confié Hanks, en direct de sa cuisine. C’est une période étrange pour essayer d’être drôle, mais essayer d’être drôle c’est l’essence même de SNL.»

Hanks, qui s’est présenté la tête complètement rasée pour un film, dit-il, fut l’une des premières personnalités américaines — avec sa femme Rita Wilson — à recevoir un diagnostic positif au coronavirus. Ils ont récupéré alors qu’ils se trouvaient en Australie.

Il a mentionné qu’il avait dû apprendre à lire sa température en degrés Celsius, car 36 c’est bien, mais 38 c’est grave, «comme c’est le cas pour les actrices à Hollywood».

La nouvelle façon de garder contact avec les proches pendant ces temps incertains — les rencontres sur l’application Zoom — a fait l’objet de nombreuses blagues. La scène d’ouverture montrait simultanément toute la distribution de SNL, alors qu’ils étaient chacun chez soi, comme c’est maintenant la norme pour la plupart des gens qui font du télétravail.

«En direct de Zoom, a lancé la comédienne Kate McKinnon. C’est quelque part entre mars et août.»

L’émission a gardé sa structure traditionnelle, en misant sur un invité musical ainsi que sur son célèbre segment Weekend Update. Martin, à la guitare acoustique, a présenté une version de la chanson Shelter From the Storm de Bob Dylan. Derrière lui, sur le mur, on pouvait lire: Entrée des Trains, un clin d’œil au décor de la gare centrale de New York sur le plateau habituel de SNL.

L’émission a aussi rendu un hommage vibrant au producteur Hal Willner, le responsable de la bande sonore de SNL pendant de nombreuses années qui est décédé la semaine dernière après avoir montré des symptômes du coronavirus. D’anciens comédiens de SNL, dont Adam Sandler, Tina Fey et Bill Hader, ont participé à cet hommage.