L’Espagne annonce la fermeture de ses frontières terrestres. 
L’Espagne annonce la fermeture de ses frontières terrestres. 

Le point sur la pandémie dans le monde

PARIS — Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences dans le monde. Plus de 175 530 cas d’infection et au moins 7007 morts sont dénombrés lundi dans 145 pays.

Plus de 7.000 morts dans le monde

Le nouveau coronavirus a fait au moins 7007 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 17H GMT.

La Chine dénombre 80860 cas (3213 décès et 67 490 guérisons). Les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie avec 2158 morts pour 27 980 cas, l’Iran avec 853 morts (14 991 cas), l’Espagne avec 309 morts (9191 cas) et la France avec 127 morts (5423 cas).

Un test pour chaque cas suspect

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle, face à la «crise sanitaire mondiale majeure de notre époque», à effectuer «un test pour chaque cas suspect».

Il y a désormais «plus de cas et de décès dans le reste du monde qu’en Chine», dit le chef l’OMS.

Il a par ailleurs assuré que des personnes infectées peuvent continuer à être contagieuses après avoir cessé de se sentir malades et a recommandé que «les mesures d’isolation continuent à être observées au moins deux semaines après la disparition des symptômes».

Vaccin: premier essai clinique

Le premier essai clinique pour tester un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus a débuté à Seattle.

«L’essai clinique ouvert va inclure la participation de 45 adultes volontaires en bonne santé âgés de 18 à 55 ans pendant environ six semaines». «Le premier participant a reçu le vaccin expérimental aujourd’hui».

État d’urgence

La Suisse décrète l’état d’urgence jusqu’au 19 avril, interdisant toute manifestation publique et privée.

L’Arménie déclare l’état d’urgence sur tout son territoire.

L’État américain du New Jersey impose un couvre-feu sur tous les commerces et déplacements non essentiels.

«Rester à la maison»

Les autorités allemandes appellent la population à «rester à la maison» et à renoncer à ses vacances.

Le gouvernement britannique demande au public d’éviter tout «contact social» et déplacement «non essentiel».

L’Ukraine ferme ses espaces publics dont les bars et centres commerciaux et arrête les transports publics.

Fermeture ou contrôle aux frontières

L’Espagne annonce la fermeture de ses frontières terrestres.

Le Chili ferme toutes ses frontières, terrestres, maritimes et aériennes.

L’Allemagne effectue des contrôles à ses frontières terrestres avec l’Autriche, la France, le Luxembourg, le Danemark et la Suisse.

La Commission européenne propose d’interdire les voyages «non essentiels» vers l’UE, pour une durée initiale de 30 jours.

L’Égypte va fermer ses aéroports à compter de jeudi jusqu’au 31 mars.

L’Algérie va suspendre à partir de jeudi toutes ses liaisons avec l’ensemble des pays européens.

La Grèce annonce que tout voyageur arrivant «sur le sol grec» sera mis en quarantaine pour 14 jours «indépendamment de sa nationalité».

Aviation clouée au sol

L’aviation britannique cloue au sol l’essentiel de sa flotte.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa va supprimer «jusqu’à 90%» de ses capacités de vols long courriers.

La compagnie autrichienne Austrian Airlines va suspendre à partir de jeudi tous ses vols réguliers.

Lieux saints ou monuments fermés

L’Iran annonce la fermeture de quatre importants lieux saints, dont le sanctuaire de Machhad, première ville sainte chiite d’Iran.

L’Allemagne décide la fermeture des magasins non essentiels et l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte.

La Turquie suspend jusqu’à nouvel ordre les prières collectives dans ses mosquées.

L’Inde ferme au public tous ses musées et monuments, dont le palais du Taj Mahal.