Nick Cordero était entré à l'hôpital au début avril, à Los Angeles. Il a été emporté par la COVID-19.
Nick Cordero était entré à l'hôpital au début avril, à Los Angeles. Il a été emporté par la COVID-19.

L'acteur de théâtre Nick Cordero meurt à 41 ans de complications liées au coronavirus

TORONTO — L'acteur de théâtre Nick Cordero, qui a grandi à Hamilton en Ontario, est mort dimanche à Los Angeles.

Sa femme, Amanda Kloots, a précisé que son mari est mort en matinée, «entouré de sa famille, dans l'amour».

Il était âgé de 41 ans.

L'acteur était entré à l'hôpital au début avril, à Los Angeles, atteint de ce qui semblait être une pneumonie, a précisé Amanda Kloots.

Les médecins soupçonnaient qu'il était atteint du nouveau coronavirus et lui ont donc fait passer trois tests de dépistage. Les deux premiers ont été négatifs et le troisième a été positif pour la COVID-19.

La maladie a ravagé son corps, selon son épouse, qui a régulièrement donné des mises à jour sur son état de santé par le biais d'Instagram.

Poumons remplis de trous

Elle a raconté que selon les médecins, ses poumons étaient remplis de trous et ressemblaient aux poumons d'une personne qui aurait fumé pendant 50 ans, alors qu'il était non-fumeur.

Il a eu une infection persistante aux poumons et des complications importantes de la maladie, incluant des problèmes de pression artérielle et de caillots sanguins qui ont mené à l'amputation de sa jambe droite.

Nick Cordero et Amanda Kloots avaient un fils, Elvis, qui venait de célébrer son premier anniversaire.

Nick Cordero a grandi à Hamilton et a étudié le métier d'acteur à l'Université Ryerson.

Il s'est fait connaître notamment pour ses rôles de durs à cuire sur Broadway, dans des pièces comme Waitress, A Bronx Tale et Bullets Over Broadway.