La SPA de Québec abandonne l’adoption sur rendez-vous

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
La hausse du nombre d’animaux abandonnés force la SPA de Québec à cesser l’adoption sur rendez-vous.

À compter du 7 mai, les gens qui se présentent au refuge de la rue Galilée devront s’inscrire à l’entrée et attendre leur tour en respectant les règles sanitaires. Les familles adoptives entreront une à la fois pour faire leur choix.

«Même lorsque tout se déroule parfaitement, avec l’adoption sur rendez-vous, nous ne sommes pas capables de faire plus de huit adoptions par jour, soit un rendez-vous à l’heure. C’était gérable quand le nombre d’animaux entrants était relativement faible. Ce n’est plus le cas, il faut rapidement s’ajuster. On demande l’aide et la compréhension du public», explique par communiqué Félix Tremblay, directeur général de la SPA de Québec.

Ce changement de cap est attribuable au nombre actuel élevé d’animaux trouvés ou abandonnés. En une seule journée, précise la SPA, près de 30 animaux ont été abandonnés, d’une manière ou d’une autre. La SPA souhaite trouver rapidement une famille à ces animaux, souvent des chatons.

«Nous devons agir ainsi parce qu’il est clair que la saison des chatons est débutée et que le flot d’animaux au refuge ne diminuera pas substantiellement avant les mois de septembre ou octobre prochains», conclut M. Tremblay.