Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une clinique sans rendez-vous se tiendra mercredi, de 12h à 20h, à l’aréna Gilles-Bourassa du secteur Shawinigan-Sud.
Une clinique sans rendez-vous se tiendra mercredi, de 12h à 20h, à l’aréna Gilles-Bourassa du secteur Shawinigan-Sud.

La région reste en orange et le vaccin AstraZeneca aux 45 ans et plus

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La situation de la Mauricie et du Centre-du-Québec est somme toute «sous contrôle», comme l’a fait savoir le premier ministre François Legault lors de son point de presse, alors que plusieurs craignaient un retour en zone rouge avec la hausse du nombre de cas de la semaine dernière.

Pour la première fois depuis un certain temps, le nombre de cas actifs est même reparti à la baisse et plusieurs personnes ont obtenu leur congé de l’hôpital au cours des dernières heures. La troisième vague a toutefois fait une première victime dans la communauté.

Mardi, ce sont 31 nouveaux cas qui ont été confirmés par le CIUSSS MCQ, soit 23 au Centre-du-Québec et seulement 8 en Mauricie, ce qui a permis de maintenir la tendance à la baisse qui est observée au cours des trois derniers jours après que la région eut franchi la barre des 50 et des 60 cas quotidiens à quelques reprises, la semaine dernière. 

«Bien que la situation soit toujours fragile, le portrait régional de la dernière semaine permet à la Mauricie et au Centre-du-Québec de demeurer au palier orange», a fait savoir l’agent d’information du CIUSSS MCQ, Guillaume Cliche, par voie de communiqué. 

«Effectivement, malgré une douzaine d’éclosions de plus que la semaine dernière, la grande majorité de celles-ci ne sont pas considérées comme des éclosions majeures, continue-t-il. Quant au nombre de nouveaux cas quotidiens, la progression démontre une certaine stabilité avec une moyenne de 45 cas par jour.»

Avec 40 nouvelles guérisons, le nombre de cas actifs a été réduit d’une dizaine, mardi, si bien qu’on en comptait 373, soit 154 en Mauricie et 219 au Centre-du-Québec. 

Le taux de cas actifs par 100 000 habitants a également reculé quelque peu, et il se situait à 68,7 selon les dernières données de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), permettant à la région de faire mieux à ce chapitre que l’Estrie (77,9) et le Saguenay-Lac-Saint-Jean (79,0) qui sont également au palier d’alerte orange.

Pour ce qui est des variants, ce sont 25 nouveaux cas présomptifs qui se sont ajoutés au total de la région qui en compte maintenant 469. Au cours des sept derniers jours, ce sont 85,8% des cas qui ont été positifs au criblage.

Les hospitalisations ont quant à elle baissé considérablement, mardi, alors que ce sont six personnes de moins qui se trouvaient à l’unité COVID du CHAUR de Trois-Rivières. Le total est donc de 11 patients pris en charge, dont deux aux soins intensifs.

«L’évolution du nombre d’hospitalisations est également un volet encourageant alors que nous observons une légère baisse, dans les derniers jours, comparativement à la tendance à la hausse des semaines précédentes», a ajouté Guillaume Cliche. 

Le bilan du jour a toutefois été assombri par un premier décès provenant de la communauté depuis le début de la troisième vague. Il s’agit du deuxième décès depuis une semaine. L’autre victime était une personne qui vivait dans un CHSLD.

Enfin, les patrouilleurs de la police de Trois-Rivières ont remis cinq contraventions pour le non-respect du couvre-feu dans la nuit de lundi à mardi. Ailleurs en Mauricie et au Centre-du-Québec, ce sont 30 contraventions qui ont été remises en lien avec le non-respect du couvre-feu, du 12 au 18 avril, dont 24 dans les MRC d’Arthabaska, de Drummond et de l’Érable.

Vaccination: place aux 45 ans et plus

Pour ce qui est de la vaccination, ce sont 145 122 personnes qui ont reçu une première dose, soit 27,7% de la population de la région. C’est aussi une hausse de 2265 personnes par rapport à la veille.

Le tout devrait s'accélérer au cours des prochains jours alors que le vaccin d'AstraZeneca sera désormais accessible pour les 45 ans et plus. Environ 59 300 personnes supplémentaires en Mauricie et au Centre-du-Québec pourront y avoir accès, soit le nombre estimé de la population de la région qui est âgée de 45 à 54 ans, selon les données de l'Institut de la Statistique du Québec. 

Au cours de la journée de lundi, ce sont 1270 des 8170 doses restantes qui ont été administrées à des personnes de 55 à 79 ans dans les cliniques sans rendez-vous qui se sont tenues à Nicolet, Saint-Tite, Shawinigan et Victoriaville. 

Un lot de 280 doses a également été réservé pour les équipes de vaccination à domicile du CIUSSS MCQ. 

Si bien que ce sont 6620 doses d'AstraZeneca qui seront disponibles au cours des prochains jours dans la région.

Des plages de rendez-vous supplémentaires seront disponibles au cours des prochaines heures sur la plateforme Clic Santé (voir ci-bas) pour écouler 5480 doses. Elles commençaient déjà à être programmées, mardi soir, mais les 45 ans et plus doivent pouvoir y avoir accès à partir de minuit, selon ce qu'a indiqué le ministre Christian Dubé.

De plus, une séance sans rendez-vous sera offerte à la clinique de vaccination de Shawinigan ce mercredi 21 avril, de 12h à 20h. Ce sont 1140 places qui seront disponibles.  

Il est également possible de prendre rendez-vous dans quelques pharmacies de la région en se rendant sur le site de Clic Santé. Sur les 13 pharmacies qui offrent le vaccin d'AstraZeneca, il y en avait une seule qui avait encore des disponibilités, mardi, en fin de soirée. Celle-ci est située à Louiseville.

Quelques pharmacies avaient également des places disponibles pour vacciner les groupes prioritaires avec du Moderna à Nicolet, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Louiseville, Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Léonard-d'Aston et Trois-Rivières,

SANS rendez-vous

- Mercredi 21 avril : Shawinigan (1140 places : 12h à 20h)

AVEC rendez-vous

- Mardi 20 avril (en soirée) : Saint-Tite (300 places)
- Mercredi 21 avril : Nicolet (700 places)
- Jeudi 22 avril : Trois-Rivières (150 places), Drummondville (270 places), Saint-Tite (300 places) et Victoriaville (750 places)
- Vendredi 23 avril : Trois-Rivières (150 places), Drummond (270 places) et Victoriaville (200 places)
- Samedi 24 avril : Trois-Rivières (150 places), Saint-Tite (420 places), Drummondville (270 places) et Victoriaville (230 places)
- Dimanche 25 avril : Louiseville (150 places) et Trois-Rivières (1170 places)