La prime des préposés aux bénéficiaires touchée dans le privé, partiellement dans le public

MONTRÉAL — Les préposés aux bénéficiaires ont finalement touché leur prime COVID-19 de 4 $ l’heure dans les résidences privées pour aînés, mais dans le secteur public, la situation est plus complexe, avec les primes de 4 et 8 %.

Les syndicats de préposés aux bénéficiaires ont indiqué, mercredi, qu’après des retards çà et là, dans certaines résidences privées pour personnes âgées, la situation s’était finalement replacée. La prime de 4 $ l’heure, octroyée temporairement par Québec, a finalement été versée aux préposés.

Il importe de souligner que dans le privé, les préposés aux bénéficiaires gagnent souvent 13 $ à 14 $ l’heure.

Public

Dans le secteur public, Québec avait annoncé, le 2 avril, des primes de 8 pour cent pour les travailleurs aux soins intensifs, aux urgences, en soins de longue durée et dans les cliniques de dépistage, et de 4 pour cent pour les autres travailleurs de la santé.

La prime de 4 pour cent a bel et bien été versée à tous, mais la prime supplémentaire de 4 pour cent (pour atteindre 8) ne l’a pas encore été, puisqu’il faut déterminer quel travailleur y a droit, dans quelle unité de soins et pour combien d’heures. Les calculs sont donc plus complexes.

Lors de l’annonce, le 2 avril, les ministres Christian Dubé et Danielle McCann avaient estimé que 69 000 travailleurs devraient toucher la prime de 8 pour cent et 200 000 celle de 4 pour cent.

Ces primes devaient être rétroactives au 13 mars.

Dans le secteur public, les préposés aux bénéficiaires gagnent 20,55 $ au premier échelon et jusqu’à 22,35 $ au cinquième et dernier échelon. Les exigences de formation y sont toutefois plus élevées que dans le secteur privé.