«Cette annulation est une décision que nous prenons pour la sécurité des créateurs et créatrices qui sont le cœur de notre événement, affirme Thomas-Louis Côté, directeur du festival. Nous ne souhaitons pas qu’ils soient pénalisés, surtout dans une période où ils devront vivre avec d’autres annulations d’activités culturelles.»
«Cette annulation est une décision que nous prenons pour la sécurité des créateurs et créatrices qui sont le cœur de notre événement, affirme Thomas-Louis Côté, directeur du festival. Nous ne souhaitons pas qu’ils soient pénalisés, surtout dans une période où ils devront vivre avec d’autres annulations d’activités culturelles.»

Impasse sur le Festival Québec BD

La liste des annulations d’événements culturels se poursuit sous l’effet de la crise sanitaire. Au tour de l’organisation du Festival Québec BD de faire l’impasse sur sa prochaine édition, qui devait avoir lieu du 11 au 19 avril.

«C’est une décision difficile à prendre que d’annuler un événement sur lequel on travaille depuis près d’un an, mais dans le contexte actuel, nous croyons que c’est la bonne, a fait savoir mardi, dans un communiqué, le directeur de l’événement, Thomas-Louis Côté.

Afin de ne pas pénaliser les artistes inscrits à la programmation, Québec BD s’engage à verser des cachets à ceux «pour qui des activités avaient été confirmées et qui ne seront malheureusement pas reportées».

«Cette annulation est une décision que nous prenons pour la sécurité des créateurs et créatrices qui sont le coeur de notre événement, précise M. Côté. Nous ne souhaitons pas qu’ils soient pénalisés, surtout dans une période où ils devront vivre avec d’autres annulations d’activités culturelles.»

Si l’ensemble des activités et expositions prévues est annulé, le festival proposera des «alternatives numériques» pour certaines d’entre elles et en reportera d’autres plus tard cette année. Les spectacles Meurtre à l’impro et le conte dessiné Les festins imaginaires seront accessibles en ligne durant la période prévue pour l’événement. La remise des Prix Bédéis Causa aura également lieu comme prévu, mais dans une forme «réinventée et numérique».

La pièce Ailleurs que maintenant et Planches de femmes, en hommage à Claire Bretécher, décédée le 10 février, sont reportées, tout comme le Grand Quiz BD et l’Après-midi Crazy Theory. Des informations supplémentaires seront disponibles sous peu sur le site et la page Facebook de l’organisme.

La 33e édition du Festival Québec BD devait se décliner dans une trentaine de lieux à Québec, fort d’une programmation comportant quelque 130 animations et ateliers, 24 expositions, 8 spectacles et plusieurs autres activités. Plus de 125 auteurs et autrices d’ici et d’ailleurs étaient attendus à l’événement.

+

LE SALON DU LIVRE OFFICIELLEMENT ANNULÉ

C’était écrit dans le ciel, c’est maintenant officiel : le Salon international du livre de Québec n’aura pas lieu comme prévu, du 15 au 19 avril, au Centre des congrès. «Il ne s’agit pas d’un report, mais bien d’une annulation», a tenu à préciser dans un communiqué le directeur général Daniel Gélinas, qui a néanmoins dévoilé quelques noms d’une programmation morte-née dont il s’est dit «très fier». Le Salon, sous la présidence d’honneur de la romancière Margaret Atwood (La Servante écarlate), aurait accueilli entre autres invités Zachary Richard et Vanessa Springora, autrice du livre-choc sur l’«affaire Matzneff», Le consentement. L’événement avait accueilli plus de 70 000 visiteurs. Cette année, un nombre record d’auteurs (1340) était attendu.