Football: le rôle de recruteur durant la pandémie

TORONTO — La pandémie de la COVID-19 a forcé Brian Ramsay et l'Association des joueurs de la LCF à adopter des rôles d'éducateurs.

Alors que la menace d'une saison 2020 écourtée augmente chaque jour en raison de la pandémie, le syndicat rassemble l'information quotidiennement sur les subventions du gouvernement qui pourraient être disponibles pour les joueurs.

«Depuis le début de la crise, nous servons de ressource, a dit Ramsay, plus tôt cette semaine. Ce qui est difficile par contre, c'est quand vient le temps de donner des directives claires.

«Notre travail existe pour faciliter les choses et éduquer nos membres, mais la décision d'appliquer pour une subvention appartient aux joueurs et c'est le gouvernement qui contrôle si elle sera remise ou non.»

La Ville de Calgary a porté un dur coup aux espoirs de la LCF de lancer sa saison comme prévu le 11 juin. Vendredi, elle a annoncé l'annulation de tous les événements publics jusqu'au 30 juin.

Les Stampeders de Calgary devaient accueillir les Roughriders de la Saskatchewan lors d'un match préparatoire le 30 mai. Ils devaient ensuite lancer leur campagne en accueillant les Alouettes de Montréal le 12 juin, puis les Lions de la Colombie-Britannique le 18 juin.

Le syndicat et la LCF continuent de discuter des plans pour la saison 2020. Le circuit a déjà repoussé de manière indéterminée le début de camps des recrues, prévu le 13 mai, et des camps réguliers, quatre jours plus tard.

Présentement, les joueurs de la LCF ne sont pas admissibles à l'aide gouvernementale puisque la saison n'est pas commencée et qu'ils sont payés seulement pendant la campagne. Pour réclamer de l'assurance chômage, par exemple, la personne doit avoir été sans emploi pendant au moins sept jours consécutifs lors des 52 dernières semaines.

«Il y a beaucoup de questions sans réponse à l'heure actuelle, a reconnu Ramsay. Nous essayons de fournir un échéancier aux joueurs afin qu'ils soient bien préparés, mais ce n'est pas facile dans le contexte actuel.

«Et je parle ici autant de préparation physique pour le football que de préparation pour trouver un moyen supplémentaire d'avoir des revenus.»

Ramsay a noté que le syndicat avait ajouté sur son site web des informations sur des moyens possibles d'obtenir de l'aide gouvernementale, de même que sur la prévention contre la COVID-19. Ramsay a ajouté que tout joueur de la LCF devant toucher un bonus avant le début du camp sera payé tel que prévu.

Il a aussi affirmé que le syndicat a été informé que les joueurs pourront toucher de l'assurance chômage si nécessaire.

«Ce qui complique les choses, c'est que la situation évolue constamment, a noté Ramsay. Il y a un mois, la Prestation canadienne d'urgence n'existait pas.

«Nous essayons de trouver tous les moyens de financement possibles pour nos joueurs. Ils pourront ensuite faire une demande pour le meilleur programme selon leur situation.»

La Prestation canadienne d'urgence est un programme créé pour les Canadiens qui ont dû cesser de travailler en raison de la pandémie. Ce programme promet 500 $ par semaine pour une période pouvant aller jusqu'à 16 semaines.

Le gouvernement fédéral commencera à accepter les demandes pour la Prestation dès lundi.