L’arrivée de ces premiers touristes étrangers en Espagne s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de reprise du tourisme, secteur pesant 12 % du PIB espagnol, scellé entre les autorités régionales des Baléares et des voyagistes.
L’arrivée de ces premiers touristes étrangers en Espagne s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de reprise du tourisme, secteur pesant 12 % du PIB espagnol, scellé entre les autorités régionales des Baléares et des voyagistes.

Espagne: de premiers touristes allemands arrivent aux Baléares

PALMA — Les premiers touristes allemands autorisés à profiter du soleil de l’archipel des Baléares sont arrivés lundi dans le cadre d’un projet pilote, une semaine avant la réouverture des frontières de l’Espagne le 21 juin.

Après avoir décollé à l’aube à Düsseldorf, 180 Allemands ont atterri un peu avant 11h (5h heure du Québec) à l’aéroport de Palma sur l’île de Majorque, la principale de l’archipel méditerranéen.

Comme eux, près de 11 000 Allemands vont pouvoir profiter des Baléares durant les prochains jours.

«Nous sommes très, très heureux d’être ici. Nous adorons Majorque, nous venons plusieurs fois par an», a dit à son arrivée George Kasbach, venu des environs de Cologne et qui possède un appartement sur l’île.

«Nous avons regardé le nombre de personnes malades (de la COVID) à Majorque et il y en a très peu actuellement», a-t-il ajouté, assurant se sentir en «sécurité».

L’arrivée de ces premiers touristes étrangers en Espagne s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de reprise du tourisme, secteur pesant 12 % du PIB espagnol, scellé entre les autorités régionales des Baléares et des voyagistes.

Elle intervient une semaine avant la réouverture des frontières espagnoles avec les pays de l’UE — sauf la frontière terrestre avec le Portugal —que le gouvernement a décidé d’avancer au 21 juin après avoir évoqué la date du 1er juillet.

Cette date du 21 juin est aussi celle de la fin du déconfinement de l’Espagne, pays très touché par la pandémie avec plus de 27 000 morts.

Soumis à un strict protocole sanitaire, ces premiers touristes allemands doivent se soumettre à un contrôle de température à leur arrivée et feront l’objet d’un suivi téléphonique de la part des autorités pour vérifier l’éventuelle apparition de symptômes de la COVID-19.

Ils n’auront pas en revanche à respecter la quarantaine imposée à toutes les personnes arrivant en Espagne depuis le 15 mai, une obligation qui sera levée totalement le 21 juin lorsque les frontières rouvriront.

Majorque constitue un lieu de villégiature particulièrement prisé des Allemands, au point qu’ils la surnomment «le 17e État régional» de leur pays.

Quelque 4,5 millions d’entre eux s’y sont rendus en 2019 pour profiter de ses plages idylliques et de ses nuits festives.

Empêchés de profiter de leur résidence secondaire aux Baléares en raison de la fermeture des frontières, de nombreux Allemands avaient vivement protesté auprès des autorités espagnoles.

L’archipel comprend aussi notamment les îles de Minorque et d’Ibiza.