Le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda
Le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda

En cas de fermeture des frontières entre provinces: Gatineau et Ottawa ensemble?

Le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, voit mal comment les villes de Gatineau et Ottawa pourraient être séparées en cas de fermeture des frontières interprovinciales pour lutter contre la propagation de la COVID-19.

En point de presse samedi après-midi à Québec, le Dr Arruda a rappelé qu'il ne veut «rien» exclure des scénarios actuellement envisagés pour freiner la contamination. L'interdiction pour des résidents d'autres provinces canadiennes d'entrer au Québec fait partie de ces scénarios.

Si jamais une telle mesure est mise en place, le Dr Arruda croit que la situation particulière de la grande région de la capitale fédérale devrait être considérée.

«L'Outaouais et Ottawa, c'est comme une même région, a-t-il souligné. […] C'est une frontière politique, une frontière administrative, mais la population elle est comme la même. […] Il y a des villes qui sont facilement séparables, mais la ville de Gatineau et la ville d'Ottawa, à part que c'est dans deux provinces différentes, c'est quasiment une même région de vie sociale, a-t-il ajouté. Il faut prendre ça en considération, même pour nos soins. Si on manque de soins à Gatineau, on va pouvoir compter sur Ottawa, et [pour] Ottawa, c'est l'inverse aussi.»

Advenant une fermeture des frontières interprovinciales, des discussions avec le gouvernement ontarien pourraient faire en sorte que ce soit «entre l'Outaouais et Ottawa et d'autres régions du Québec», avance le Dr Arruda.