L’Hôpital Jeffery Hale demeure le plus gros foyer d’éclosion du virus dans la région de Québec.
L’Hôpital Jeffery Hale demeure le plus gros foyer d’éclosion du virus dans la région de Québec.

Éclosion de cas: l'Hôpital Jeffery Hale obtient suffisamment de renfort

L’Hôpital Jeffery Hale demeure le plus gros foyer d’éclosion du virus dans la région de Québec. Avec 90 personnes touchées et plus d’une quarantaine en isolement préventif, le manque de personnel se fait sentir. La direction assure toutefois que l’aide de l’extérieur permet aux équipes de tenir le coup.

En fin d’après-midi vendredi, les médecins et membres du personnel de l’Hôpital Jeffery Hale Saint Brigid’s ont envoyé un appel d’urgence à tous les établissements de santé sur le territoire de la Capitale-Nationale, ils avaient besoin de bras pour la fin de semaine.

«Dès samedi, même dans la nuit, on avait six infirmières et médecins pour prêter main-forte, le nombre doit être similaire dimanche. Ils ont répondu à l’appel volontaire», indique la directrice adjointe de l’hôpital, Brigitte Paquette.

Dimanche, l’établissement public accueillera aussi six préposés et sept infirmières recrutés grâce à la plateforme Je contribue. Ils seront formés et bien dirigés pour donner un coup de main.

«On doit redoubler d’efforts, on est contents de voir arriver l’aide pour permettre de soutenir les équipes en place qui font un travail exceptionnel. La situation de main-d’oeuvre pose des défis importants, le fait qu’on ait retiré des employés pour isolement préventif, ça exige des efforts colossaux. C’est un travail continu et quotidien pour répondre aux besoins.»

La directrice adjointe de l’hôpital se veut rassurante, «l’aide actuelle permet de répondre aux besoins de la clientèle». Même si elle reconnaît les problèmes d’effectifs des derniers jours, les patients n’ont pas manqué de soins. «On y est toujours arrivé, grâce à un effort collectif de solidarité.»

Les équipes réussissent à avancer dans cette tempête que représente cette grosse éclosion de cas. La COVID-19 a en effet envahi tous les étages de l’établissement. Les membres du personnel se disent assurément épuisés, ce qui explique l’appel d’aide d’urgence lancé vendredi, mais ils tiennent le coup.

«Toutes les mesures de protection sont en place, on connaît notre situation et on agit en conséquence. Avec tout le personnel déployé, on va poursuivre ce combat-là», exprime Mme Paquette.

Cette fin de semaine ne marque pas la première fois que des renforts sont envoyés à l’Hôpital Jeffery Hale, le directeur régional de santé publique, Dr François Desbiens, informait vendredi que d’autres volontaires avaient été dirigés vers l’établissement au cours de la semaine, étant donné les besoins criants de personnel.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a confiance qu’il pourra assurer les soins minimums aux patients avec l’aide reçue dernièrement, il remercie d’ailleurs tous ceux s’étant portés volontaires pour les aider.

Avec 90 personnes touchées et plus d’une quarantaine en isolement préventif, le manque de personnel se fait sentir à l'Hôpital Jeffery Hale.