Il s’agit de la première éclosion de la COVID-19 dans une résidence pour aînés ou une maison de soins de longue durée dans l’Est ontarien.
Il s’agit de la première éclosion de la COVID-19 dans une résidence pour aînés ou une maison de soins de longue durée dans l’Est ontarien.

Dix nouveaux cas de COVID-19 dans une maison de soins de l'Est ontarien

Dix nouveaux cas positifs de la COVID-19 ont été déclarés vendredi dans la maison de soins de longue durée Pinecrest, à Plantagenet. Ils s’ajoutent à celui d’un employé déjà annoncé la veille par le Bureau de santé de l’est de l’Ontario, portant le total à 11 cas dans l’établissement. 

Huit résidents et deux autres membres du personnel de la maison de soins ont reçu un résultat positif au virus après avoir passé un examen de dépistage préventif jeudi matin, même s’ils ne présentaient aucun symptôme. Les résultats ont été connus moins de 24 heures plus tard. «Nous avons reçu les résultats très rapidement. Les maisons pour personnes âgées sont traitées en priorité pour les tests. [...] J’étais en fait vraiment surpris. D’autres personnes qu’on a testées et qui ont reçu un résultat négatif l’ont peut-être déjà eu, mais n’ont pas eu de symptômes non plus», indique le médecin hygiéniste au BSEO, le Dr Paul Roumeliotis. 

Trois cas supplémentaires de transmission communautaire sont également ajoutés au bilan de l’Est ontarien vendredi, tous les trois dans les Comtés unis de Prescott et Russell, portant le total à 78 sur le territoire du BSEO. Le Dr Roumeliotis spécifie néanmoins que les dix nouveaux cas déclarés aujourd’hui dans la maison Pinecrest n’apparaîtront que samedi dans le bilan quotidien. 

Il souligne qu’une enquête est en cours afin de déterminer les causes de l’éclosion dans la maison de soins, alors que des mesures sanitaires importantes avaient été mises en place et qu’aucun symptôme n’avait été décelé chez les résidents. «Qu’on ait un cas positif dans la résidence ou dix cas positifs, nous allons avoir la même approche très stricte». 

Il s’agit de la première éclosion de la COVID-19 dans une résidence pour aînés ou une maison de soins de longue durée dans l’Est ontarien.