Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le nombre de cas est descendu à une moyenne de 23 par jour au cours de la dernière semaine.
Le nombre de cas est descendu à une moyenne de 23 par jour au cours de la dernière semaine.

COVID-19: la moyenne de cas continue de descendre dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Le nombre de cas se maintient toujours autour de la barre des 20 cas depuis quelques jours en Mauricie et au Centre-du-Québec. Encore mercredi, le CIUSSS en rapportait 21 dans son bilan quotidien.

De ce nombre, on en comptait huit dans la MRC de Drummond, cinq à Trois-Rivières, trois à Shawinigan, et un dans l’agglomération de La Tuque, la MRC d’Arthabaska, la MRC de l’Érable, la MRC de Maskinongé et la MRC de Nicolet-Yamaska.

La moyenne du nombre de nouveaux cas par jour a d’ailleurs été revue à la baisse, mercredi, lors du bilan hebdomadaire du CIUSSS MCQ. Au cours de la dernière semaine, elle est en effet passée de 27 à 23 cas déclarés par jour.

Une baisse constante qui s’est amorcée à la fin janvier, alors que la directrice régionale de la Santé publique, la Dre Marie-Josée Godi, avait évoqué le passage de la région au palier orange. La moyenne se situait à ce moment-là un peu en haut de 50, avant de baisser à 34 la semaine suivante et de poursuivre sa descente au cours des deux dernières semaines.

Le nombre de cas actifs, qui a baissé de façon draconienne au cours des dernières semaines, se maintient quant à lui sous la barre des 300 depuis quelques jours. On en rapportait 263 en date de mercredi. La MRC de Drummond en compte le plus avec 73, suivie par la ville de Trois-Rivières (46), l’agglomération de La Tuque (37), la MRC d’Arthabaska (31), la MRC de Nicolet-Yamaska (26), Shawinigan (23) et la MRC de Maskinongé (21).

Quelques secteurs de la région ne comptaient pratiquement plus de cas actifs sur leur territoire. C’est le cas de la MRC des Chenaux et de la MRC de Mékinac, qui n’en comptaient qu’un seul, ainsi que des MRC de Bécancour et de L’Érable, où il en reste seulement deux.

Les éclosions sont aussi à la baisse dans la région. Leur nombre est passé de 32 à 27 au cours de la dernière semaine. Cette baisse s’explique par la levée des éclosions dans les CHSLD de la région, puisque les autres secteurs d’activités sont demeurés stables.

Une autre bonne nouvelle, c’est que parmi les 135 cas potentiels de variants dans la province, il n’y en a toujours pas qui sont en investigation pour la Mauricie et le Centre-du-Québec.

La région ne devrait pas non plus subir de retard de livraison des 5800 doses du vaccin de Pfizer qui sont attendues dans la région. «La majorité des doses prévues cette semaine sont arrivées. Il en manque quelques-unes, nous devrions les recevoir demain [jeudi]», a fait savoir l’agente d’information du CIUSSS MCQ, Julie Michaud.

Rappelons que cet arrivage servira à la vaccination des résidents des RI-RTF, des travailleurs de la santé et par la suite pour les RPA. Jusqu’ici, ce sont 14 949 doses de vaccins qui ont été administrés en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Le nombre d’hospitalisations demeure encore bas dans la région, malgré l’ajout de deux patients à l’unité COVID du CHAUR de Trois-Rivières. On en compte actuellement six, dont deux aux soins intensifs.

La situation s’est améliorée quelque peu au site de confinement de l’École nationale de police du Québec (ENPQ). Ce sont quatre personnes qui ont quitté les lieux et on compte désormais 40 patients sur une capacité de 56 lits, un taux d’occupation de 71 %.

Pour ce qui est des éclosions dans les RPA, trois nouveaux cas s’ajoutent à la Résidence Val-Mauricie, de Shawinigan (2 résidents, 1 employé). Il reste quatre autres milieux d'hébergement pour aînés sous surveillance dans la région.

Au CHSLD Cooke, l’éclosion a été levée, mais la zone chaude est toujours active puisqu’il reste encore quatre cas actifs. Sur le total des 73 infections, 41 résidents sont rétablis et il y a eu 28 décès.

La pandémie a fait deux nouvelles victimes qui proviennent de la communauté, mercredi. Le total régional s’élève à 509, dont 298 depuis le début de la deuxième vague.

Pour ce qui est du non-respect du couvre-feu, la police de Trois-Rivières a remis sept constats d’infraction dans la nuit de mardi à mercredi.