Si la pandémie de la COVID-19 n’est pas jugulée, «il pourrait se révéler impossible de mettre 10, 20 ou 30 000 personnes dans un même site», a justifié le candidat à l’investiture démocrate Joe Biden.
Si la pandémie de la COVID-19 n’est pas jugulée, «il pourrait se révéler impossible de mettre 10, 20 ou 30 000 personnes dans un même site», a justifié le candidat à l’investiture démocrate Joe Biden.

COVID-19: Joe Biden n’écarte pas l’éventualité d’une convention démocrate sans public

WASHINGTON — Joe Biden, candidat ayant les meilleures chances de décrocher l’investiture démocrate pour la Maison-Blanche, n’a pas écarté dimanche l’éventualité d’une convention de son parti sans public.

En raison de l’épidémie de COVID-19, cette grand-messe estivale pourrait se transformer en un événement diffusé en ligne, a admis l’ancien vice-président de Barack Obama.

«Nous devons avoir une convention. Il se peut que cela soit une téléconvention», a dit le septuagénaire sur l’antenne de la chaîne ABC.

Si la pandémie n’est pas jugulée, «il pourrait se révéler impossible de mettre 10, 20 ou 30 000 personnes dans un même site», a-t-il justifié.

M. Biden s’est par ailleurs déclaré prêt à porter un masque de protection en public, comme le recommandent les autorités sanitaires américaines. Un geste que refuse de faire le président Donald Trump, qui insiste sur le fait qu’il s’agit d’une initiative volontaire.

La pandémie de coronavirus a bouleversé la campagne pour la présidentielle américaine de novembre, en forçant le report de primaires démocrates et de la convention qui devrait désigner cet été, entre Joe Biden et Bernie Sanders, le rival de Donald Trump.

Depuis la mi-mars déjà, tous trois sont en plus privés de rassemblements de campagne, des événements qui rythment d’ordinaire la course à la Maison-Blanche.

La convention démocrate devait rassembler des milliers de participants du 13 au 16 juillet, à Milwaukee, dans le Wisconsin. Le parti a annoncé qu’il la repoussait au 17 août, dans la même ville.