Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
On compte 5 novueaux cas de COVID-19 en Mauricie et 34 au Centre-du-Québec.
On compte 5 novueaux cas de COVID-19 en Mauricie et 34 au Centre-du-Québec.

COVID-19 : les nouveaux cas poursuivent leur progression au Centre-du-Québec

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 continue d’augmenter au sud du Centre-du-Québec, mais la situation demeure stable en Mauricie et dans Nicolet-Bécancour. Encore une fois, mardi, la grande majorité des infections se trouvaient dans les MRC de Drummond, d’Arthabaska et de l’Érable.

Les trois secteurs identifiés comme étant problématiques par le CIUSSS MCQ enregistrent 34 des 39 nouveaux cas dans le bilan publié mardi après-midi, soit 14 dans Arthabaska, 12 dans l’Érable et 8 dans Drummond.

La directrice régionale de la santé publique, Dre Marie-Josée Godi et la présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS MCQ, Nathalie Boisvert feront d’ailleurs le point, mercredi avant-midi sur les actions qui sont déployées dans ces trois MRC afin de limiter la transmission. Considérant la situation sur certaines parties du territoire, elles seront accompagnées par le ministre responsable du Centre-du-Québec, André Lamontagne.

Un bilan de l’évolution de la COVID-19 pour l’ensemble de la région sera également présenté aux médias lors de la rencontre virtuelle, alors que les autorités régionales de santé publique ont indiqué, lundi, qu’il n’était pas question de scinder la Mauricie et le Centre-du-Québec lors d’un éventuel changement de palier.

D’ailleurs, le reste de la région s’en tire encore une fois très bien dans le bilan de mardi, avec seulement cinq cas qui sont répartis entre la MRC des Chenaux (2), Trois-Rivières (2) et Shawinigan (1).

Le nombre de cas actifs est toutefois reparti à la hausse, alors que 26 personnes ont été déclarées guéries de la maladie. On compte désormais 301 cas actifs, soit une augmentation de 11 par rapport à lundi. De ce nombre, il y en a six fois plus au Centre-du-Québec (259) qu’en Mauricie (42).

Les variants sont toujours prédominants dans la région, alors que 89,2 % des cas ont été positifs au criblage au cours des sept derniers jours. Il y en a toujours 36 qui ont été confirmés par séquençage comme étant de la souche britannique.

Le nombre d’hospitalisations a quant à lui été revu à la baisse, avec quatre patients de moins à l’unité COVID de Trois-Rivières. Ce qui porte le total de patients à huit, dont un qui se trouve aux soins intensifs.

Malheureusement, la pandémie a fait deux nouvelles victimes qui ont contracté le virus dans la communauté. Ce qui porte le nombre de décès depuis le début de la troisième vague dans la région à six.

Pour ce qui est de la vaccination, ce sont 203 913 doses qui ont été administrées jusqu’ici. De ce nombre, 199 521 personnes ont reçu une première dose, soit une augmentation de 2780 depuis le dernier bilan. Ce qui correspond à 38 % de la population vaccinée. Il y a également 4392 personnes qui ont reçu une deuxième dose, soit 546 de plus que la veille.

Rappelons que le CIUSSS MCQ prévoit vacciner 18 600 personnes cette semaine. Ce qui permettra de franchir le taux de 40 % de la population ayant reçu une première dose de vaccin.

Plusieurs plages de rendez-vous étaient encore disponibles pour la semaine prochaine dans les sites de vaccination de masse, mardi, en fin d’après-midi. Après les 45-49 ans, lundi, les 40-44 ans pouvaient déjà s'inscrire mardi, alors que l'ouverture de ce groupe d'âge était d'abord prévue mercredi. 

Par ailleurs, trois constats ont été remis dans la soirée et la nuit de lundi à mardi par les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières en lien avec les mesures sanitaires.