Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ce sont 52 833 doses qui ont été administrées dans la région.
Ce sont 52 833 doses qui ont été administrées dans la région.

COVID-19 : la tendance demeure stable dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — La situation de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec se maintient toujours dans la région deux semaines après le retour de la semaine de relâche. Mardi, ce sont 14 nouveaux cas qui ont été rapportés par le CIUSSS MCQ.

De ce nombre, trois ont été relevés en Mauricie et onze au Centre-du-Québec, c’est-à-dire quatre dans la MRC de Drummond et dans la MRC d’Arthabaska, deux dans la MRC de Nicolet-Yamaska et à Trois-Rivières, ainsi qu’un dans la MRC de Bécancour et la MRC des Chenaux.

Le nombre de guérisons s’est élevé à douze, dans le bilan de mardi, ce qui porte le total de cas actifs à 122, dont 33 en Mauricie et 89 au Centre-du-Québec. Selon les données de l’INSPQ, le taux de cas actifs par 100 000 habitants de la région (20,8) est l’un des plus faibles pour les régions qui sont en zone orange, tout juste derrière l’Abitibi-Témiscamingue (17,6).

C’est surtout dans Drummond que la situation est la plus problématique dans la région avec les nombreux cas qui se sont ajoutés dans les derniers jours. Le taux de cas actifs y est de 54,3 par 100 000 habitantes, selon l’INSPQ. À l’inverse, la situation s’est grandement améliorée à Trois-Rivières, où le taux de cas actifs est de seulement 8,3 par 100 000 habitants.

La répartition des nouveaux cas de COVID-19 dans la région.

Pour ce qui est du nombre d’hospitalisations, il n’a toujours pas bougé depuis jeudi dernier. On compte toujours huit personnes à l’unité COVID du CHAUR, dont deux étaient prises en charge aux soins intensifs.

Vaccination : des plages à venir

Selon les dernières données disponibles, ce sont maintenant 52 833 doses qui ont été administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Tel que rapporté durant le point de presse du premier ministre François Legault, les gens qui ont eu la COVID n’auront pas besoin de recevoir une deuxième dose. Depuis le début de la pandémie, ça représente 12 532 personnes dans la région qui ont contracté le virus et qui sont encore en vie. 

Cette nouvelle directive provinciale pourrait donc permettre d’accélérer la vaccination au cours des prochaines semaines. «On va analyser s’il y a des personnes dont on pourrait annuler le rendez-vous [pour la deuxième dose], explique l’agente d’information du CIUSSS MCQ, Kellie Forand. C’est un processus qui va se faire au cours des prochains jours. Ça pourrait libérer des doses pour vacciner davantage de personnes. C’est donc une bonne nouvelle pour le reste de la population. Probablement des plages horaires [de plus] qui vont être disponibles.»

Par ailleurs, après une fin de semaine plutôt occupée pour les policiers de Trois-Rivières, ceux-ci ont remis seulement deux contraventions en lien avec le non-respect du couvre-feu dans la nuit de lundi à dimanche.

Pour ce qui est de la Sûreté du Québec, les policiers ont remis 44 constats ou rapports d’infraction en lien avec la Loi sur la Santé publique, dont 10 en lien avec le couvre-feu, la semaine dernière, en Mauricie et dans les MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska.