92 nouveaux cas ont été recensés dimanche, mais aucun décès supplémentaire dans la région.
92 nouveaux cas ont été recensés dimanche, mais aucun décès supplémentaire dans la région.

COVID-19 : 92 nouveaux cas, aucun décès supplémentaire dans la région

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES – Le CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec a recensé 92 nouveaux cas dimanche, pour un total de 3 554, mais n'enregistre aucun nouveau décès, la somme s'établissant toujours à 216.

Le nombre de cas actifs a par ailleurs grimpé. De 610 samedi, il s'élève désormais à 685.

56 de ces nouveaux cas sont issus de la Mauricie, contre 36 pour le Centre-du-Québec.

En Mauricie, les cas proviennent de Trois-Rivières (+46), Shawinigan (+4), la MRC de Maskinongé (+4) et la MRC des Chenaux (+2).

Quant au Centre-du-Québec, c'est une fois de plus le secteur de Drummondville qui retient l'attention (+13), mais aussi ceux de la MRC d'Arthabaska (+8), de la MRC de Bécancour (+2), de la MRC de Nicolet-Yamaska (+2) et de la MRC de l'Érable (+1).

Le nombre de personnes rétablies se chiffre maintenant à 2 653.

Nouveaux cas au Séminaire Saint-Joseph, stable ailleurs

Le Séminaire Saint-Joseph continue de voir le nombre de cas augmenter. Cette fois, ce sont 10 cas supplémentaires qui sont enregistrés, pour un total de 45. La situation demeure préoccupante, explique Geneviève Jauron, chef de service aux communications externes du CIUSSS.

«Cette augmentation s'explique notamment en raison de la recommandation aux élèves de procéder au dépistage ce week-end. La Santé publique de concert avec la direction du SSJ réévaluera la situation en fonction des résultats de dépistage réalisés durant le week-end. Rappelons que la fermeture d'une école est une solution de dernier recours qu’on souhaite éviter. »

Quant à l'unité de neurologie du CHAUR, qui s'est avérée source de préoccupations au cours des derniers jours, aucun nouveau cas n'est rapporté. Le CIUSSS considère que la situation s'améliore à cet endroit.

Enfin, malgré quelques cas à la prison de Trois-Rivières, la Santé publique régionale estime qu'il «ne s'agit pas d'un foyer d'éclosion pour l'instant».

On y dénombre toutefois cinq infections, quatre agents et un gestionnaire intérimaire.