Le CHSLD Cloutier-du Rivage
Le CHSLD Cloutier-du Rivage

Cinq décès supplémentaires au CHSLD Cloutier-du Rivage

Trois-Rivières — L’éclosion de coronavirus au CHSLD Cloutier-du Rivage à Trois-Rivières continue de faire des victimes. En 24 heures, l’établissement a enregistré cinq décès supplémentaires, portant à 18 le nombre de résidents emportés par la COVID-19. 

En quelques jours, le nombre de décès à Cloutier-du Rivage a considérablement augmenté. Dans son bilan du 15 mai dernier, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) rapportait six décès dans ce CHSLD, alors qu’on en dénombre 18 après le long week-end de la fête des Patriotes. 

En ajoutant deux décès survenus dans des résidences privées ou des ressources intermédiaires dans la dernière journée, la région compte maintenant 154 victimes de la pandémie. 

Nouvel épicentre de la pandémie dans la région, le CHSLD Cloutier-du Rivage compte 71 résidents et 54 employés ayant contracté la COVID-19. 

L’éclosion du CHSLD Cloutier-du Rivage survient quelques semaines après celles des CHSLD Laflèche de Shawinigan et Mgr Paquin de Saint-Tite. Est-ce que le CIUSSS MCQ a su tirer les leçons qui s’imposaient? Guillaume Cliche, agent d’information au CIUSSS MCQ, assure que c’est le cas, mais que le CHSLD Cloutier-du Rivage présente des particularités qui rendent l’endroit vulnérable à ce type de contamination. 

«On a appris certaines leçons à Laflèche et à Mgr Paquin. Par contre on fait face à d’autres difficultés à Cloutier-du Rivage. On tente le plus possible de contrer l’entrée de la COVID-19 dans nos milieux, mais une fois que c’est entré, c’est très difficile à circonscrire», explique Guillaume Cliche. 

«La disposition de Cloutier-du Rivage n’est pas optimale pour contrer les propagations de maladie comme la COVID-19.»

En effet, l’aménagement des lieux au CHSLD Cloutier-du Rivage pose plusieurs défis. Il y a plus de toilettes partagées entre les résidents et une plus grande proportion de chambres à occupation double que dans les autres CHSLD. De plus, les corridors de Cloutier-du Rivage sont plus étroits que la plupart des installations similaires.

«Ça favorise la propagation d’un résident à l’autre», précise M. Cliche. «Ce sont aussi des défis encore plus grands pour la décontamination.»

L’aménagement physique du CHSLD Cloutier-du Rivage devra être revu après la pandémie, assure l’agent d’information du CIUSSS MCQ, afin d’éviter de nouvelles éclosions. 

Les difficultés à trouver du personnel peuvent aussi expliquer en partie l’éclosion que l’on connaît au CHSLD Cloutier-du Rivage. L’éclosion de coronavirus à cet endroit est survenue au même moment que plusieurs autres éclosions à Trois-Rivières, ce qui entraîne une complexification de la planification de la main-d’œuvre, note Guillaume Cliche. 

Pour l’ensemble de la région, le CIUSSS MCQ rapporte désormais 1784 cas de COVID-19, soit une augmentation de 24 par rapport à la veille. Avec ses 18 nouveaux cas, c’est donc à Trois-Rivières où l’on retrouve la plus grande augmentation dans la région. 

Le nombre de personnes hospitalisées est en diminution depuis quelques jours. N’empêche, 42 personnes souffrant de COVID-19, dont une aux soins intensifs, sont toujours hospitalisées. Par ailleurs, 15 personnes de plus sont considérées guéries de la maladie, ce qui porte le total à 1137.

«Ça commence à être lourd»: le personnel réclame le droit aux vacances

Lorsque la pandémie a frappé, le personnel du réseau de la santé se disait déjà à bout de souffle. Devant ce nouveau tueur invisible, les travailleurs de la santé se retroussent les manches au risque de contracter la COVID-19 comme c’est d’ailleurs le cas pour bon nombre d’entre eux. Et ils doivent, comme la plupart des parents, jongler comme ils le peuvent avec la conciliation travail-famille. 

L’arrêté de Québec sur la possibilité de suspendre des congés ou des vacances ne passe pas du tout auprès des infirmières, indique Nathalie Perron, la présidente du Syndicat des professionnels en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ) qui représente notamment les infirmières et inhalothérapeutes. 

«Ça commence à être lourd. C’est difficile sur le terrain de tout le temps devoir faire de la conciliation travail-famille et de s’adapter. Il y a beaucoup d’essoufflement», mentionne Mme Perron, alors qu’une trentaine d’infirmières ont manifesté mardi à Québec devant le bureau du premier ministre pour avoir le droit de prendre des vacances.

«Les vacances ont été annulées à certains endroits. On va couper dans les vacances des membres encore cet été.»

Beaucoup d’infirmières estiment, précise la présidente de leur syndicat, que leurs droits fondamentaux sont actuellement brimés. Obligées comme toute la population de respecter des mesures de restriction dans leur vie quotidienne, elles doivent en plus subir des mesures contraignantes imposées dans le cadre de leur travail. 

«Nous ne sommes pas à la maison, nous sommes tout au combat et nous sommes obligés et forcés sous menaces d’avoir de 1000 à 6000 $ d’amende», déplore Nathalie Perron.

Le Syndicat des professionnels en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ) espère que la direction du CIUSSS MCQ puisse accorder des vacances à plusieurs employés, malgré l’arrêté ministériel. 

Les travailleurs de la santé sont durement touchés par la pandémie de COVID-19. En effet, 427 membres du personnel ont jusqu’à maintenant été infectés par le coronavirus. De ce nombre, 238 sont guéris et sont de retour au travail. Actuellement, 189 travailleurs sont infectés et doivent demeurer à la maison.

Nombre de cas au 19 mai en Mauricie et au Centre-du-Québec: 1784 [+ 24 par rapport au 18 mai]

MAURICIE: 1435 [+ 22 ]*

MRC du Haut-Saint-Maurice: 0

MRC Mékinac: 61 [ - ]

- Hérouxville 5 [ - ]

-Lac-aux-Sables: 5 [ - ]

-Sainte-Thècle: 9 [ - ]

-Saint-Tite: 35 [ - ]

MRC des Chenaux: 64 [ +3 ]

-Champlain: 7 [ + 1 ]

-Notre-Dame-du-Mont-Carmel: 20 [ - ]

-Saint-Maurice: 20 [+ 2 ]

-Saint-Narcisse: 10 [ - ]

MRC Maskinongé: 258 [ - ]

-Louiseville: 116 [ - ]

-Maskinongé: 18 [ - ]

-Saint-Alexis-des-Monts: 6 [ - ]

-Saint-Barnabé 5 [ - ]

-Saint-Boniface: 14 [ - ]

-Saint-Étienne-des-Grès: 22 [ - ]

-Saint-Léon-le-Grand 9 [ - ]

-Saint-Justin 6 [ - ]

-Saint-Paulin: 9 [ - ]

-Saint-Sévère: 5 [ - ]

-Sainte-Ursule 9 [ - ]

-Yamachiche: 27 [ - ]

Shawinigan: 300 [ + 1 ]

Trois-Rivières: 752 [ + 18 ]


CENTRE-DU-QUÉBEC: 349 [ + 2 ]*

MRC d’Arthabaska : 26 [ - ]

-Victoriaville: 11 [ - ]

-Chesterville: 5 [ - ]

MRC de l’Érable: 2 [ - ]

MRC Bécancour: 28 [ + 2 ]

-Bécancour: 24 [ - ]

MRC Nicolet-Yamaska: 22 [ - ]

-Nicolet: 5 [ - ]

MRC Drummond: 271 [ - ]

-Drummondville: 214 [ - ]

-Saint-Cyrille-de-Wendover: 16 [ - ]

-Saint-Germain-de-Grantham: 21 [ - ]

Décès : 154 [ + 7 ]

Personnes rétablies: 1137 [ + 15 ]

*Seules les municipalités comptabilisant 5 cas et plus de COVID-19 sont indiquées.


Éclosions

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Laflèche

Nombre de résidents atteints: 107 [ - ]

Nombre d’employés atteints: 83 [ - ]

Nombre de décès: 44 [ - ]

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Mgr Paquin

Nombre de résidents atteints: 25 [ - ]

Nombre d’employés atteints: 22 [ - ]

Nombre de décès: 13 [ - ]

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Cooke

Nombre de résidents atteints: 5 [ - ]

Nombre d’employés atteints: 4 [ - ]

Nombre de décès: 2 [ - ]

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Roland-Leclerc

Nombre de résidents atteints: 1 [ - ]

Nombre d’employés atteints: 1 [ - ]

Nombre de décès: 0

Nombre de cas de COVID-19 à l’UCDG Cloutier-du Rivage

Nombre de résidents atteints: 17 [ - ]

Nombre d’employés atteints: 34 [ - ]

Nombre de décès: 0

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Cloutier-du Rivage

Nombre de résidents atteints: 71 [ + 1 ]

Nombre d’employés atteints: 54 [ + 5 ]

Nombre de décès: 18 [ + 5 ]

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Saint-Joseph

Nombre de résidents atteints: 24 [ + 2 ]

Nombre d’employés atteints: 19 [ - ]

Nombre de décès: 3 [ - ]


Source : CIUSSS MCQ