Baseball: Les arbitres seront prêts grâce à la formation en ligne

Quand les matchs de baseball pourront reprendre au Québec, les arbitres seront prêts même s’ils ne toucheront vraisemblablement pas le terrain à court terme. La formation théorique en ligne développée en un temps record par l’arbitre en chef de Baseball Québec, Jean-François Arsenault, et son équipe a déjà plus de 500 «diplômés».

On dit souvent que la nécessité est mère d’invention. Pour Jean-François Arsenault, la période de confinement aura permis de mettre à vitesse grand V le projet d’offrir enfin de la formation en ligne aux arbitres de la Belle Province.

«Avant les Fêtes, j’avais prévu mettre toutes nos formations pour les arbitres en ligne d’ici 2022. Le but était d’éviter de perdre des gens qui ne voulaient pas aller suivre une formation théorique d’une fin de semaine non rémunérée», explique M. Arsenault en entrevue avec Le Soleil.

En accéléré

La mise en place des mesures de confinement est venue changer la donne et accélérer le projet. «Nous étions plusieurs à avoir beaucoup de temps et, en plus, nous voulions être prêts quand le confinement serait levé et que le baseball pourrait recommencer. Si ça redémarre le 1er juillet, on ne peut pas se permettre de perdre une semaine de plus pour la formation aux arbitres», indique-t-il.

Lui et son équipe de six personnes ont donc embarqué sur ce que M. Arsenault qualifie de «beat de fin de session». 


« On travaillait là-dessus nuit et jour, sans exagération et en fin de compte, on a réussi à offrir en un temps record et pour presque rien un produit de qualité professionnelle qui coûterait normalement des dizaines de milliers de dollars à une fédération sportive. »
Jean-François Arsenault

Plusieurs arbitres ont participé au projet, dont Yves Gagnon, membre du Temple de la renommée du baseball québécois qui y prodigue ses «paroles d’un vieux sage», et des vidéos obtenus grâce à un partenariat avec les ligues majeures permettent de mettre en image les notions enseignées.

Fier du résultat

«Nous sommes très fiers du résultat et, jusqu’à maintenant, les commentaires sont très positifs. Plusieurs ont été impressionnés, par exemple qu’on se serve de la plateforme d’apprentissage Moodle, utilisée par plusieurs universités, et qu’on intègre des personnages au programme», indique Jean-François Arsenault.

Déjà, plus de 500 personnes ont suivi la formation complète en ligne en plus d’une centaine d’arbitres de niveau 3. «C’était quand même un défi pour nous d’offrir cette formation en ligne, car l’arbitre de baseball au Québec a en moyenne 16 ans et une saison et demie d’expérience, mais les résultats sont excellents.»

Une fois complétée la formation théorique en ligne, les futurs arbitres n’auront plus qu’à réaliser un stage pratique de quatre heures sur un terrain de balle lorsque les restrictions sanitaires le permettront.

«Il reste encore des améliorations à apporter. Par exemple, notre plateforme vidéo n’est qu’en anglais pour l’instant et nous souhaitons doubler les vidéos en français d’ici 2021», poursuit Jean-François Arsenault.

Déjà, quelques semaines seulement après le lancement de la formation en ligne, d’autres organismes comme Soccer Québec, qui souhaite aussi développer de la formation en ligne pour ses arbitres, s’y intéressent.

La saison

Reste maintenant à espérer que la saison de baseball puisse démarrer. «De notre côté, il faudra être accommodants. On sait qu’il y en a qui ne pourront pas arbitrer cet été», poursuit Jean-François Arsenault en rappelant qu’il y avait 2 100 arbitres au Québec l’an dernier.

«Je ne m’attends pas à des miracles. Dans ma tête, il faudra simplement survivre à 2020, prendre 2020 comme la présaison de 2021», conclut l’arbitre en chef de Baseball Québec.