Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Dans son bilan quotidien publié lundi après-midi, le CIUSSS MCQ rapporte seulement huit nouveaux cas confirmés.
Dans son bilan quotidien publié lundi après-midi, le CIUSSS MCQ rapporte seulement huit nouveaux cas confirmés.

COVID-19: seulement huit nouveaux cas et d'autres vaccins à venir

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières – Les bonnes nouvelles s'accumulent en Mauricie et au Centre-du-Québec concernant la COVID-19. Le nombre de cas confirmés étaient sous la barre de dix pour la première fois depuis le 12 septembre, un nouvel arrivage de doses était attendu et il n'y avait toujours pas de variant qui avait été identifié dans la région.

Dans son bilan quotidien publié lundi après-midi, le CIUSSS MCQ rapporte en effet seulement huit nouvelles infections, dont quatre dans la MRC de Drummond, deux à Trois-Rivières, un dans la MRC de Bécancour et un dans la MRC de Nicolet-Yamaska. 

Il y a toujours une seule personne qui est aux soins intensifs à l’unité COVID du CHAUR de Trois-Rivières. Le nombre d’hospitalisations n’avait pas bougé, lundi. On y compte toujours sept patients, soit un taux d’occupation de 14 %.

Il y a également une personne de moins que la veille au site de confinement de l’École nationale de police du Québec à Nicolet. Plusieurs lits s’y sont libérés au cours des derniers jours, puisque le taux d’occupation est passé de 78% à 51% en une semaine.

Il y a également 15 personnes de plus qui se sont rétablies. Ce qui a permis de faire baisser le nombre de cas actifs à 190, soit 85 en Mauricie et 105 au Centre-du-Québec.

Autre bonne nouvelle, aucun cas n’a été rapporté dans les cinq milieux d’hébergement pour aînés (RI/RPA) qui sont en éclosion dans la région au cours de la fin de semaine.

Selon l’état de situation mis à jour quotidiennement par le ministère, il resterait encore 17 cas actifs provenant de la résidence Les Bâtisseurs et sept du Renaissance, à La Tuque, ainsi que cinq de la résidence Val-Mauricie de Shawinigan.

Un nouvel arrivage

Pour ce qui est de la vaccination, l'opération qui a été amorcée vendredi dans les RI/RPA se poursuit jusqu'à mercredi. Ce sont 1765 doses des 4250 qui étaient réservées pour les résidents qui ont pu être données, soit 780, vendredi, 781, samedi et 204, dimanche.

Une dizaine de résidences ont été visitées lundi. Pour ce qui est des prochains jours, le CIUSSS n'avait toujours pas de liste précise à dévoiler. On savait toutefois que la résidence Lokia de Trois-Rivières, qui a 289 unités, sera l'un des endroits visités.

Ce sont également 1000 doses qui ont été administrées aux travailleurs de la santé en contact avec les personnes vulnérables, vendredi et samedi. Ce lundi, 600 ont été acheminées dans les RI/RTF. Ces doses ont permis de terminer ces deux tranches de personnes qui étaient considérées comme étant prioritaires.

En date de lundi avant-midi, ce sont 17 909 doses qui ont été administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Pour ce qui est du prochain arrivage, le CIUSSS MCQ s'attendait d'avoir des nouvelles d'ici mardi matin concernant la quantité de doses que la région pourra recevoir. Il était même possible qu'elles arrivent en soirée, lundi. «On pourra probablement les confirmer demain [mardi]», a laissé entendre l'agente d'information, Catherine Bergeron.

Par ailleurs, sur les 23 cas de variants confirmés au Québec, il n'y en a toujours pas eu en Mauricie et au Centre-du-Québec. Un microbiologiste-infectiologue doit d'ailleurs donner plus de détails sur le sujet lors du point de presse régional hebdomadaire qui aura lieu mercredi. 

Enfin, ce sont trois contraventions qui ont été remises par les patrouilleurs de la police de Trois-Rivières pour le non-respect du couvre-feu durant la nuit de dimanche à lundi.