Nancy Déziel
Nancy Déziel

COVID-19: Nancy Déziel n’est plus atteinte selon la Santé publique

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — La conseillère du district de la Rivière à Shawinigan, Nancy Déziel, ne ressent plus de symptômes reliés à la COVID-19 et a obtenu le feu vert de la Santé publique pour reprendre ses activités normalement. Elle continuera néanmoins de travailler à distance à partir de son domicile pendant encore quelques jours par mesure préventive et afin d’assister dans leurs activités quotidiennes ses deux fils et son époux, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet, qui doivent quant à eux demeurer en isolement jusqu’au 26 septembre.

Celle qui dirige également le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales de Shawinigan confirme que les autorités lui ont indiqué qu’elles considéraient qu’elle n’était plus atteinte ni contagieuse.

On se rappellera qu’après avoir constaté qu’elle avait perdu l’odorat, l’élue municipale avait, en début de semaine dernière, décidé de passer un test de dépistage, qui s’est avéré positif. Son conjoint a également obtenu un résultat positif quelques jours plus tard. Les tests qu’ont subis ses deux fils le week-end dernier ont par contre donné des résultats négatifs.

«On a fait très attention», avance-t-elle relativement à la non-contamination des deux jeunes adultes qui vivent sous le même toit que le couple.

Par ailleurs, elle indique que la Santé publique n’a pas demandé qu’elle passe un second test de dépistage.

Elle tient également à préciser qu’elle va continuer à respecter religieusement les règles sanitaires et de distanciation physique, et ce, tant que ça sera nécessaire.