Le premier ministre Justin Trudeau lors d’une annonce à Halifax, mardi   
Le premier ministre Justin Trudeau lors d’une annonce à Halifax, mardi   

COVID-19: les risques au Canada demeurent faibles, dit Justin Trudeau [VIDÉO]

La Presse Canadienne
HALIFAX — Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le gouvernement canadien travaille avec la communauté internationale et les provinces pour s’assurer que toutes les mesures sont prises afin d’assurer la protection des Canadiens contre le nouveau coronavirus.

M. Trudeau a rappelé mardi matin que les risques au Canada demeurent faibles, mais que les citoyens devraient prendre les mêmes précautions que pour la grippe saisonnière: se laver les mains fréquemment et tousser dans le pli de son coude.

On recense maintenant plus de 90 000 cas du COVID-19 dans le monde et plus de 3100 décès. Le coronavirus est apparu en Chine, mais il s’est propagé depuis et a atteint au moins 70 pays. Jusqu’à présent, les responsables de la santé publique au Canada ont rapporté 29 cas, dont huit en Colombie-Britannique et un au Québec. L’Ontario a signalé mardi deux nouveaux cas, ce qui porte son bilan à 20 cas. On ne déplore aucun décès dû à ce coronavirus au pays.

M. Trudeau a assuré mardi que le Canada avait suivi «depuis les tout débuts» les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et qu’il allait «continuer de suivre attentivement, au jour le jour, les besoins et les meilleures façons d’agir».

«Mais nous pouvons rassurer les gens que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux travaillent en très proche collaboration pour s’assurer que tout ce qui doit être fait pour assurer la sécurité des Canadiens est en train d’être fait», a-t-il dit lors d’un point de presse à Halifax.

«Nous reconnaissons à quel point les autorités de santé provinciales ont la capacité de bien gérer leur système de santé. Nous avons pleine confiance en eux, a-t-il dit. Mais nous reconnaissons aussi qu’il va peut-être avoir besoin de plus de ressources et le gouvernement fédéral va toujours être là pour regarder comment on peut encore mieux aider à garder les Canadiens en sécurité.»

Le premier ministre a aussi indiqué que son gouvernement se penchait sur les impacts économiques du coronavirus. «Notre ministre des Finances (Bill Morneau) vient d’avoir une conversation avec ses (homologues) du G7 et du G20 pour regarder comment on va pouvoir répondre à ces enjeux-là, a-t-il indiqué. Évidemment, c’est un contexte mondial dans lequel on n’a pas tout le contrôle. Mais on sait que c’est important d’appuyer les entreprises et les industries au Canada qui vont faire face à des défis.»

L’Ontario a donc ajouté mardi deux nouveaux cas, sans donner plus de précisions. Cette province a signalé une série de nouveaux cas ces derniers jours - toujours des personnes qui avaient récemment voyagé en Iran ou en Égypte, ou des proches de gens qui avaient visité ces pays.

Les quatre premiers cas dans cette province étaient des personnes qui avaient voyagé en Chine, épicentre de l’éclosion de COVID-19; trois de ces personnes se sont depuis complètement rétablies. Selon le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, David Williams, rien n’indique donc jusqu’ici que le virus se propage dans une communauté, au-delà de contacts étroits entre proches.