Le paiement des taxes municipales sera retardé à Trois-Rivières.
Le paiement des taxes municipales sera retardé à Trois-Rivières.

COVID-19: le paiement des taxes municipales repoussé à Trois-Rivières

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Les contribuables trifluviens touchés financièrement par la pandémie de la COVID-19 pourront souffler un peu en ce qui concerne le prochain versement de la taxe municipale. Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a en effet annoncé jeudi que la date limite pour le second versement de taxes municipales passera du 6 juillet au 8 septembre prochain. 

Toutefois, le premier magistrat en a appelé au bon jugement des Trifluviens, puisque cette mesure, si elle est appliquée par l’ensemble des contribuables, pourrait représenter un manque à gagner de
600 000$ sur le prochain budget municipal. «Si vous êtes en mesure de faire votre paiement en juillet, faites-le», a rappelé le maire. 

Par ailleurs, la mesure annoncée mercredi par Innovation et développement économique
Trois-Rivières et visant à venir en aide financièrement aux entreprises qui traversent cette crise avec difficulté connaît un énorme succès. 

En moins de 24 heures, pas moins de 26 entreprises trifluviennes ont contacté
IDE Trois-Rivières pour obtenir des informations afin de se prévaloir de cette aide financière qui totalise 1,1M $, un montant réparti en prêts et en aide non remboursable à l’intérieur de deux fonds distincts.

D’ici lundi, un formulaire sera mis en ligne sur le site idetr.com pour les autres entreprises qui souhaiteraient également placer une demande d’aide,
indique Jean Lamarche, qui en a profité pour lancer de nouveau un message afin de promouvoir l’achat local en ces temps difficiles.

La Ville de Trois-Rivières se conformera à la demande du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation en suspendant toutes les consultations publiques. 

Le système d’octroi de permis de constructions à distance semble pour sa part très bien fonctionner, alors que 30 permis ont été délivrés dans les derniers jours pour une valeur de 7M $. 

Le syndicat des brigadiers de la Ville a aussi répondu présent à l’initiative trouvée avec l’administration municipale, alors que 13 brigadiers scolaires sont désormais déployés dans des organismes communautaires et des banques alimentaires qui
avaient besoin de ressources humaines.

Finalement, il sera possible, au cours des prochains jours, de s’abonner temporairement aux ressources numériques des bibliothèques municipales en composant le 311.