L’hôtel de ville de Notre-Dame-du-Mont-Carmel est au nombre des édifices publics accessibles aux citoyens.
L’hôtel de ville de Notre-Dame-du-Mont-Carmel est au nombre des édifices publics accessibles aux citoyens.

COVID-19: des hôtels de ville de nouveau ouverts aux citoyens

Alors que le déconfinement est bien amorcé au Québec, de nombreuses municipalités ont récemment ouvert à nouveau les portes de leur hôtel de ville aux citoyens ou s’apprêtent à le faire. Le Nouvelliste en a fait la liste pour les MRC des Chenaux et de Mékinac.

MRC des Chenaux

À Champlain, Saint-Stanislas et Notre-Dame-du-Mont-Carmel, l’hôtel de ville est déjà accessible aux citoyens. Une seule personne à la fois peut entrer dans le bâtiment et les lieux sont désinfectés après chaque personne.

L’hôtel de ville de Saint-Luc-de-Vincennes est également ouvert aux citoyens. Comme plusieurs autres municipalités, le bâtiment était précédemment ouvert sur rendez-vous seulement. Plusieurs mesures de sécurité ont également été mises en place pour limiter les risques de propagation du coronavirus. Du côté de Saint-Maurice, le bâtiment municipal sera rouvert à la population à partir de lundi prochain.

Les deux municipalités précisent qu’il demeure préférable de régler les dossiers par internet ou par téléphone, dans la mesure du possible.

Batiscan ouvrira également les portes de son hôtel de ville aux citoyens dès lundi. Deux personnes à la fois pourront entrer. Elles devront se laver les mains en entrant et respecter la distanciation demandée par la santé publique.

La municipalité de Saint-Narcisse attendait pour sa part de recevoir des produits désinfectants avant de recevoir à nouveau des citoyens. L’ouverture devrait se faire cette semaine. Deux personnes à la fois pourront entrer dans le bâtiment, en gardant une distance sécuritaire entre elles et avec le personnel de l’hôtel de ville.

Les municipalités de Sainte-Anne-de-la-Pérade et Saint-Prosper, elles, préfèrent garder leur hôtel de ville respectif ouvert sur rendez-vous uniquement.

MRC de Mékinac

Dans la MRC de Mékinac, la plupart des hôtels de ville demeurent fermés pour l’instant. La municipalité de Sainte-Thècle fait exception à cette règle, alors que le bâtiment est accessible depuis le 12 mai. Elles doivent se limiter aux opérations qui peuvent se faire à la réception et une seule personne à la fois peut entrer dans les locaux municipaux, indique la directrice générale Valérie Fisette.

La municipalité de Grandes-Piles imitera celle de Sainte-Thècle dès lundi, en ouvrant sa réception uniquement aux citoyens. Seulement deux personnes à la fois pourront pénétrer dans le bâtiment.

«Il pourra y avoir une personne au comptoir et une autre dans le corridor, indique le directeur général, Pierre Beauséjour. Elles entreront par une porte et sortiront par une autre.»

Du côté de Saint-Tite, l’hôtel de ville demeure fermé jusqu’à nouvel ordre. «Ça va venir, mais pour le moment, les gens fonctionnent avec le téléphone ou par internet et ça se passe assez bien», assure la mairesse Annie Pronovost. La situation est toutefois réévaluée chaque semaine lors de discussions entre les conseillers et la mairesse.

La municipalité de Saint-Adelphe préfère elle aussi attendre d’avoir des directives gouvernementales plus claires avant d’ouvrir à nouveau son bâtiment. Il est toutefois déjà prévu d’installer des panneaux de plexiglas, ce qui devrait se faire d’ici une ou deux semaines.

La situation est similaire à Lac-aux-Sables. La municipalité attend toutefois de terminer un guide à l’intention de ses employés. La situation sera réévaluée lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 9 juin.

Les municipalités de Notre-Dame-de-Montauban, Trois-Rives et Saint-Roch-de-Mékinac ont pour leur part confirmé qu’elles demeurent fermées pour l’immédiat.

*Les municipalités de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Saint-Séverin et Hérouxville n’ont pas retourné les appels du Nouvelliste.