COVID-19: dépistage massif à Wemotaci et Manawan

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Une opération de dépistage de masse de la COVID-19 a eu lieu lundi dans la communauté atikamekw de Wemotaci. Les employés du centre administratif, l’équipe des services sociaux, les travailleurs des chantiers gérés par le conseil, l’équipe des mesures d’urgence et les gardiens de sécurité qui travaillent au Centre de Chefs de territoire étaient entre autres visés.

Rappelons que deux cas se sont ajoutés récemment à Wemotaci. D’ailleurs, les écoles primaire et secondaire de l’endroit ont décidé de fermer leurs portes pour la semaine. Le centre administratif quant à lui demeurera fermé jusqu’à jeudi.

À Manawan, une dizaine de cas ont été recensés sur le territoire jusqu’à maintenant, majoritairement des jeunes selon le chef de la communauté, Paul-Émilie Ottawa.

«Il y a eu beaucoup de dépistage avec des files d’attente interminables. […] On a fait beaucoup d’interventions pour rassurer les gens. On avait une équipe dédiée à la santé mentale déployée par le CISSS ce week-end pour donner un répit à nos intervenants qui sont à pied d’œuvre depuis le mois de mars», a indiqué le chef Ottawa.


« Les gens réalisent que ce n’est pas du ‘‘fake’’, que cette situation est bien réelle. On continue de se protéger »
Paul-Émilie Ottawa

«Les gens réalisent que ce n’est pas du ‘‘fake’’, que cette situation est bien réelle. On continue de se protéger», ajoute-t-il.

Près de 700 jeunes reçoivent actuellement de l’enseignement à distance dans la communauté de Manawan en raison de la pandémie. Les écoles pourraient rouvrir lundi prochain si tout va bien et qu’aucun nouveau cas positif ne s’ajoute au bilan. La situation sera réévaluée mercredi.