Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Seulement 17 nouveaux cas ont été confirmés en Mauricie et au Centre-du-Québec.
Seulement 17 nouveaux cas ont été confirmés en Mauricie et au Centre-du-Québec.

COVID-19 : seulement cinq hospitalisations dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Le portrait de la situation continue de s’améliorer dans les hôpitaux de la région. Dimanche, on ne comptait plus que cinq patients qui étaient traités pour la COVID-19 au CHAUR de Trois-Rivières.

L’unité de débordement de Drummondville a de nouveau été fermée, vendredi, en raison de la baisse soutenue du nombre d’hospitalisations au cours des dernières semaines. Après avoir servi pendant un peu moins d’un mois durant la première vague, celle-ci avait repris du service, le 19 novembre, et comptait 16 lits pour les hospitalisations régulières et deux pour les soins intensifs.

Si bien que les patients traités pour la COVID-19 sont de nouveau concentrés à Trois-Rivières, où le taux d’occupation est de seulement 10%. On comptait effectivement deux personnes de moins que la veille, dimanche, soit cinq patients qui étaient pris en charge, dont un seul se trouvait aux soins intensifs.

Un autre pas dans la bonne direction pour le personnel de la santé, c’est la fermeture de l’unité Arc-en-ciel du Centre d’hébergement Frédéric-George-Hériot, à Drummondville, où l’éclosion a été levée après un peu plus de deux mois. Cette unité avait été mise en place rapidement, le 7 décembre dernier, pour isoler les résidents positifs à la COVID-19.

La situation est également stable depuis plusieurs jours au CHSLD Cooke de Trois-Rivières, où il n’y a pas eu de nouveaux cas depuis plusieurs jours. Selon l’état de la situation publié sur le site du ministère, il restait encore 13 cas actifs, samedi.

Pour ce qui est des résidences pour aînés (RPA), il reste quatre milieux d’hébergement en éclosion dans la région, mais aucun nouveau cas n’a été rapporté, samedi.

Une personne de moins se trouvait également au site de confinement de l’École nationale de police du Québec, à Nicolet, où l’on comptait encore 43 patients sur les 56 lits disponibles.

Comme ça arrive souvent durant la fin de semaine, le nombre de cas confirmés avait de nouveau atteint un creux de vague, dimanche, alors qu’on en rapportait seulement 17 en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Ceux-ci étaient répartis dans la MRC de Maskinongé (6), la MRC d’Arthabaska (5), la MRC de Drummond (2), la MRC de Nicolet-Yamaska (2), la MRC de Bécancour (1) et la ville de Trois-Rivières (1).

Il y a également eu 26 personnes qui se sont rétablies de la COVID-19, selon le bilan du CIUSSS MCQ dévoilé dimanche. Le nombre de cas actifs a quant à lui diminué de 10 pour s’établir à 287, soit 151 en Mauricie et 136 au Centre-du-Québec.

En ce qui concerne la vaccination, ce sont 14 879 doses qui ont été administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec selon les données les plus récentes dévoilées par le ministère.

Rappelons que la direction régionale de la Santé publique s’attend à recevoir près de 5000 doses de Pfizer au cours de la semaine. Ceci devrait permettre de compléter la vaccination des travailleurs de la santé en contact direct avec les clientèles vulnérables, des résidents des CHSLD ainsi que des ressources d’hébergement intermédiaires et des ressources de type familial (RI/RTF). Par la suite, la clientèle visée sera celle des résidences privées pour aînés (RPA).

En ce qui concerne le couvre-feu, la police de Trois-Rivières indiquait dimanche matin avoir donné une quinzaine de constats d’infraction à ce sujet au cours de la nuit de samedi.