38 nouveaux cas s’ajoutent en Mauricie - Centre-du-Québec, mardi.
38 nouveaux cas s’ajoutent en Mauricie - Centre-du-Québec, mardi.

COVID-19 : deuxième journée sous la barre des 40 cas dans la région

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La région présente moins de 40 nouveaux cas pour une deuxième journée de suite, alors que le CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec a dressé son plus récent bilan, mardi après-midi. Ce sont donc 38 nouvelles infections – 17 au Centre-du-Québec et 21 en Mauricie - qui sont ajoutées aux statistiques. Aucun nouveau décès n’est rapporté.

Les nouveaux cas ajoutés portent le total à 2014 depuis le début de la deuxième vague dans la région.

Depuis le début de la pandémie, 4077 personnes ont été infectées par le coronavirus. On compte 748 cas actifs, soit 16 de moins que 24 heures auparavant. 23 personnes sont toujours hospitalisées, comparativement à 24 lors du bilan de lundi.

La MRC de Drummond présente la plus importante hausse avec ses 12 cas supplémentaires.

Ailleurs dans la région, des cas sont aussi recensés à Trois-Rivières et Shawinigan, qui en comptent chacune huit nouveaux.

Deux cas de plus sont respectivement rapportés dans les MRC de Nicolet-Yamaska, d’Arthabaska, des Chenaux et de Mékinac.

Un nouveau cas se retrouve par ailleurs dans la MRC de Bécancour.

Rappelons que trois milieux d’hébergement pour aînés sont considérés comme des foyers d’éclosion : la Résidence Laveault à Maskinongé (5 cas), la Résidence Cardinal-Roy à Trois-Rivières (6 cas) et le Pavillon du Verger à Victoriaville (16 cas).

Éclosions: la situation stable

Alors qu'il rouvrait progressivement ses portes mardi, le Séminaire Saint-Joseph a vu la situation se stabiliser après l'annonce de 80 cas la semaine dernière. On ne note pas de nouveau cas et 46 personnes sont maintenant rétablies, six de plus que lors du dernier bilan. 

À l'établissement de détention de Trois-Rivières, le même scénario prévaut également : aucun nouveau cas.

Enfin, la situation s'améliore également au CHAUR, les éclosions semblent désormais sous contrôle.

«Aucun nouveau cas positif à la COVID-19 n’a été déclaré à l’unité de chirurgie et à l’unité COVID au cours de la dernière journée. L’éclosion de l’unité de neurologie a quant à elle été levée considérant qu’il n’y avait eu aucune nouvelle acquisition dans les 14 derniers jours. Il faut néanmoins préciser qu’un cas chez les usagers, dont l’acquisition a eu lieu avant le 10 octobre, s’est ajouté au portrait global de cette éclosion pour un total de 23 usagers, souligne Guillaume Cliche, agent d'information au CIUSSS.