Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
70 nouveaux cas de COVID-19 ont été rapportés dans la région, dimanche. 
70 nouveaux cas de COVID-19 ont été rapportés dans la région, dimanche. 

COVID-19 : 70 nouveaux cas et huit décès dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les nombreuses éclosions qui ont éclaté dans les résidences privées pour aînés se sont traduites par huit décès supplémentaires dans la région. C’est ce qu’indique le dernier bilan dévoilé par la direction de la Santé publique de la Mauricie-Centre-du-Québec, dimanche, qui rapporte également 70 nouveaux cas confirmés de la COVID-19.

Le nombre de nouveaux cas est plus élevé au Centre-du-Québec, où ce sont 45 personnes de plus qui ont reçu un test positif. Les MRC de Drummond (+21) et d’Arthabaska (+18) sont encore une fois les secteurs les plus touchés. Les MRC de l’Érable (+4) et de Bécancour (+2) suivent, alors que la MRC de Nicolet-Yamaska avait été épargnée, dimanche.

En Mauricie, ce sont 25 cas qui se sont ajoutés au total régional, dont 15 à Trois-Rivières, six à Shawinigan, ainsi que deux dans l’agglomération de La Tuque et deux dans la MRC des Chenaux. Pas de cas à signaler dans les MRC de Maskinongé et de Mékinac.

Le nombre de cas actifs a augmenté de 23 personnes pour un total de 776 dans la région, soit 298 en Mauricie et 478 au Centre-du-Québec.

Pour ce qui est du nombre de personnes rétablies, il a fait un bond de 166 guérisons, dimanche, en Mauricie-Centre-du-Québec. Ce qui porte le total à 5107 depuis le début de la deuxième vague.

Les huit décès qui se sont ajoutés dans les résidences privées pour aînés et les ressources intermédiaires, dimanche, portent le total à 73 dans ces milieux d’hébergement depuis le début de la deuxième vague en Mauricie-Centre-du-Québec. Dans la région, ce sont 107 décès qui sont déplorés depuis le 12 juillet et 318 depuis le début de la pandémie.

La pression diminue dans les hôpitaux

Par ailleurs, la pression sur les hôpitaux s’est amoindrie quelque peu avec une diminution de deux personnes dans les unités dédiées aux personnes atteintes de la COVID-19 à Trois-Rivières et à Drummondville.

En incluant les soins intensifs, le dernier bilan indique qu’il y a 51 personnes hospitalisées dans la région. Ce qui porte le taux d’occupation à 75% comparativement à 90% il y a un peu moins d’une semaine.

Actuellement, ce sont 41 des 56 lits en hospitalisation régulière qui sont occupés. Ce qui a beaucoup diminué alors que ces unités avaient atteint près de 95% de leur capacité, mardi dernier. Le nombre de personnes aux soins intensifs est toutefois en hausse de deux pour une deuxième journée consécutive. Ce qui portait le total à 10 des 12 places qui étaient occupées, dimanche.

Le PDG du CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec, Carol Fillion, avait spécifié, jeudi dernier, qu’il ne prévoyait pas augmenter la capacité des unités dédiées à la COVID à moins de faire face à une forte augmentation des besoins.

Pour ce qui est des éclosions dans les installations du CIUSSS, aucun cas n’avait été rapporté dans la douzaine d’unités identifiées lors du dernier bilan qui a été mis à jour vendredi.

Dans les milieux d’hébergement privés pour aînés, des cas se sont ajoutés dans six des douze endroits identifiés pour un total de 21 nouveaux cas selon le dernier bilan, dévoilé vendredi.

À Trois-Rivières, la Résidence Laliberté rapportait quatre nouveaux cas, soit deux employés et deux résidents, tandis que la résidence Myosotis en comptait trois, soit un employé et deux résidents. Sur la Rive-Sud, le Centre l’Assomption de Saint-Léonard-d’Aston et les Jardins les Becquets de Saint-Pierre-les-Becquets avaient été épargnés.