L’humoriste Maxim Martin a également participé à la Course contre la dépendance organisée par le Centre Adrienne-Roy. Il a couru aux côtés, notamment, du marathonien patrick Charlebois (à gauche).

Courir et bouger contre la dépendance

SHAWINIGAN — Plus de 200 personnes, tous âges confondus, ont participé à la Course contre la dépendance organisée par le Centre d’intervention en dépendance Adrienne-Roy, à Shawinigan, dimanche.

«Je pense que ça a très bien été, se réjouit Guy Marcouiller, président du C.A. de l’organisme. On avait six blocs de course ce (dimanche) matin et il y avait beaucoup de gens. Il y avait de la musique et de l’entrain, les gens tapaient des mains. Il y avait une très belle ambiance.»

Les participants se sont rassemblés au Cégep de Shawinigan pour participer à l’une ou l’autre des activités sportives proposées, en matinée. Ils avaient l’option de faire de la course à pied, de la marche, du vélo, du tapis roulant ou de l’exerciseur elliptique. Environ 125 adultes se sont inscrits à l’activité, de même qu’une centaine d’enfants et d’adolescents.

Un dîner spaghetti était ensuite offert aux participants, qui étaient ensuite conviés à une conférence donnée par l’humoriste Maxim Martin. Celui-ci a parlé du combat qu’il a lui-même dû livrer dans sa vie pour se libérer de sa dépendance.

«Maxim a été extrêmement généreux de son temps: la conférence devait durer une heure et elle en a duré deux! Il a répondu à beaucoup de questions du public et je crois que sa conférence a fait beaucoup de bien à pas mal de gens», souligne M. Marcouiller.

Au cours de la journée, deux anciens du Centre ont par ailleurs reçu une toile pour souligner les efforts qu’ils ont faits pour se sortir de leur dépendance.

L’événement était organisé dans le cadre de la semaine de prévention des dépendances. Les profits recueillis par la vente de billets pour les activités sportives, le dîner et la conférence serviront à financer les activités d’intervention du Centre Adrienne-Roy.