Le Nouvelliste
En début de semaine, Annie Bordeleau et Caroline Boucher avaient lancé un cri du coeur en dénonçant les coupes imposées à l’ADI-TSA, organisme qui vient en aide aux familles d’enfants présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.
En début de semaine, Annie Bordeleau et Caroline Boucher avaient lancé un cri du coeur en dénonçant les coupes imposées à l’ADI-TSA, organisme qui vient en aide aux familles d’enfants présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Coupes à l’ADI-TSA: lueur d’espoir pour l’organisme

Laurence Chartrand
Le Nouvelliste
Shawinigan — À la suite de la sortie de la direction de l’Association pour la déficience intellectuelle et du trouble du spectre de l’autisme (ADI-TSA) Centre-Mauricie/Mékinac en début de semaine concernant les coupes imposées par le gouvernement fédéral, le député de Saint-Maurice—Champlain François-Philippe Champagne a affirmé piloter dorénavant le dossier et entreprendre des démarches auprès de la ministre du Travail.