Sur la photo, à l'avant, on voit Mathieu Désaulniers Bellemare, participant à Coup de main et le député Robert Aubin. Derrière, il y a Joanie Bacon, participante, Laurainne Pacciolla, membre du conseil d'administration, Alexandre Bellemare, participant, Isabelle Garceau, présidente du c.a. et Maryse Bégin, directrice générale.

Coup de main a 25 ans

L'organisme Coup de main Mauricie a célébré cette année ses 25 années de soutien à l'insertion et à la participation sociale de personnes ayant une limitation motrice.
C'est à la fin des années 80 que des artisans-cliniciens ont développé un concept d'intégration innovateur dans le domaine de l'insertion sociale et/ou professionnelle en déficience motrice. Au fil des années qui ont suivi, de généreux administrateurs, employés, bénévoles, stagiaires et partenaires entrepreneurs ont oeuvré afin de faire de ce projet un organisme qui se démarque désormais par l'innovation de ses pratiques et ses interventions. 
Et depuis cinq ans, Coup de main Mauricie peut compter sur la collaboration de dix étudiants en année préparatoire à la médecine de l'Université de Montréal qui se succèdent et offrent de nombreuses heures de bénévolat dans le cadre d'un stage d'immersion clinique et communautaire. On note aussi l'apport de nombreux étudiants d'ergothérapie, de psychoéducation et d'éducation spécialisée. Au total, l'organisme peut compter sur l'implication de 20 partenaires entrepreneurs. Les participants ont ainsi l'occasion de travailler en faisant de légers mouvements de conditionnement qui aide à maintenir leurs capacités. En fin de compte, ça se traduit par 400 000 articles, documents, envois postaux, dépliants, pochettes, ensachages, assemblages divers qui sont produits et distribués dans la région de Trois-Rivières.