Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m’entraide, talonne Saguenay depuis 2013 pour son projet de coopérative d’habitation La Solidarité.

Coopérative d'habitation La Solidarité: Loge m’entraide doit continuer son combat

Loge m’entraide croyait débuter l’année 2020 avec un signe de collaboration de la part de la mairesse de Saguenay, Josée Néron, mais l’organisme a rapidement compris qu’il devra continuer de mener son combat auprès de l’administration municipale pour pouvoir donner naissance à la coopérative d’habitation La Solidarité à Jonquière.

Loge m’entraide a demandé une rencontre avec la mairesse le 13 janvier, mais n’a reçu aucune réponse. L’organisme souhaitait connaître le budget prévu par la Ville pour 2020 au sein du Fonds obligatoire de développement et de logement social. L’absence de réponse est déplorable selon la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté. « Cette information doit être publique et les locataires appauvris de Saguenay ont le droit de savoir combien la Ville investit pour eux en 2020 dans le Fonds de développement et de logement social », a-t-elle affirmé par voie de communiqué.

Depuis 2013, l’organisme à but non lucratif demande à la Ville un montant de 700 000 $ étalé sur cinq ans et un rabais de taxes de 25 ans pour fonder la coopérative d’habitation La Solidarité. La députée de Chicoutimi et ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, a dévoilé en juin qu’il y avait bel et bien une subvention de prévue pour la naissance de ce projet, mais que la collaboration de Saguenay est indispensable pour y avoir accès.

« Si la subvention est encore disponible et si la Ville accepte dès maintenant d’offrir 700 000 $ sur cinq ans, je peux vous assurer que la coopérative d’habitation La Solidarité pourrait voir le jour en 2022 au grand bonheur des mal-logés ! », rappelle Sonia Côté.

Une rencontre au bureau d’Andrée Laforest est prévue le 21 janvier afin de savoir si la subvention promise est toujours disponible.