Dans l'ordre habituel, on retrouve René Bérubé, président de la Fondation, Dr Jérôme Proulx, qui vient de commencer sa pratique au GMF Saint-Léonard-d'Aston, et Denis Roy, président de la Coop Solidarité Santé JP Despins.

Coop santé qui porte bien son nom...

Décidément, la Coop de Solidarité Santé JP Despins porte bien son nom, à voir les résultats du recrutement médical et le bilan de la dernière campagne de financement.
D'abord, la Fondation médicale Jean-Pierre Despins m.d. était fière d'accueillir récemment un nouveau médecin et de lui verser une bourse d'installation de 15 000 $.
«Nous avons sept médecins. Mais on est encore en recrutement. Et malgré ce petit plus (bourse d'installation), ce n'est pas facile», admet le président de la Fondation, René Bérubé.
Ce qui ne l'empêche pas d'affirmer que la Fondation a «le vent dans les voiles», la dernière campagne de financement ayant permis de recueillir près de 100 000 dollars.
Les fonds amassés serviront à l'achat d'au moins six appareils électroniques pour les signes vitaux, «facilitant ainsi le travail de nos médecins et infirmières».
«Au Groupe de médecine familiale de Saint-Léonard-d'Aston, tous les dossiers sont numérisés, nous plaçant en avance sur l'UMF de Sherbrooke. De plus, nous sommes la seule Coop de santé au Québec à posséder sa génératrice d'urgence, don de la Fondation», s'est-il plu à souligner.
Finalement, M. Bérubé mentionne que la Fondation médicale Jean Pierre Despins m.d. a tenu «toutes ses promesses et même plus» depuis 13 ans et demi. «Nous en sommes très fiers. Nos frais d'administration sont de moins de 2 %», a-t-il fait savoir lors du dernier souper-bénéfice.