Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Rivière aux Écorces à Saint-Alexis-des-Monts
Rivière aux Écorces à Saint-Alexis-des-Monts

Conservation des plans régionaux des milieux humides et hydriques: un forum régional le 20 mai

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La population est invitée à participer le 20 mai, à 18 h, à un forum régional virtuel qui mettra en valeur les engagements de conservation pour les plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH) de la Mauricie.

L’activité comprend notamment une séance d’information qui expliquera le cadre légal avec lequel les villes et les MRC doivent présentement travailler pour concilier le développement du territoire et la conservation écologique.

Par la suite, une consultation en ligne sera offerte afin de permettre à la population de proposer des idées pour favoriser l’acceptabilité sociale.

«D’un côté, les municipalités veulent développer leur territoire pour créer de nouveaux quartiers résidentiels et zones commerciales, d’un autre côté la perte importante des milieux humides et hydriques rend le territoire plus vulnérable aux inondations, à l’érosion des berges et aux épisodes de grandes sécheresses», souligne Lauréanne Daneau, directrice générale d’Environnement Mauricie.

Ainsi, les PRMHH ont pour but que les villes et MRC élaborent une stratégie pour concilier les besoins de développement en s’assurant de bénéficier au maximum des bénéfices écologiques qu’offrent gratuitement les milieux humides et hydriques tels que les marais, les tourbières, les ruisseaux et les lacs.

«Il y aura des milieux qui seront complètement protégés, d’autres pour lesquels certaines activités jugées durables seront autorisées, puis des milieux humides et hydriques considérés à faible valeur écologique pourraient être détruits à condition qu’il y ait une compensation. Comme les PRMHH concernent les terres privées uniquement, l’acceptabilité sociale est nécessaire pour le succès de la démarche», ajoute Mme Daneau.

Par ailleurs, un peu plus tôt dans la journée du 20 mai, soit de 9 h 30 à 12 h, les acteurs socio-économiques de la Mauricie et élus municipaux seront également consultés. À cet effet, ce sont les secteurs agricole, forestier, récréotouristique et environnemental qui ont été ciblés.

Ceux et celles qui souhaitent y participer doivent obligatoirement s’inscrire en remplissant le formulaire en ligne qui est disponible sur le site d’Environnement Mauricie.