Les policiers de la Sûreté du Québec ont dû répondre à plusieurs appels concernant des accidents de la circulation survenus au cours des derniers jours dans la région de Trois-Rivières.

Congestions en rafale

TROIS-RIVIÈRES — En cette période automnale, il n’y a pas que les voies nasales de nombreux citoyens qui sont congestionnées. Plusieurs centaines d’automobilistes ayant circulé dans les environs de Trois-Rivières au cours des derniers jours y ont goûté sérieusement en terme de congestion routière.

La journée de mardi a débuté difficilement pour les usagers de l’autoroute 40 qui circulaient en direction ouest sur le pont Radisson. Une collision est survenue vers 7 h 40 sur ce pont. Quatre véhicules ont été impliqués dans cet incident qui n’a pas fait de blessé, mais qui a causé un bouchon de circulation important: la file de véhicules s’étendait presque jusqu’à la hauteur du boulevard des Prairies.

Moins de 15 minutes plus tard, une autre collision entre trois véhicules se produisait sur l’autoroute 40, cette fois en direction est, à la hauteur du secteur de Pointe-du-Lac. Un conducteur est entré en collision avec les véhicules qui étaient devant lui. Une personne a été blessée et a été conduite à l’hôpital. Son état n’inspirait aucune crainte quant à sa vie.

L’accident s’est produit peu avant la jonction avec l’autoroute 55. Les opérations de remorquage ont forcé la fermeture de la voie est jusqu’à environ 9 h 10.

La vague de congestion routière avait commencé lundi en fin d’après-midi. Trois véhicules ont été impliqués dans une collision qui s’est déroulée vers 16 h 50 sur le pont Laviolette, en direction sud. En pleine heure de pointe, la circulation était au ralenti lorsque la collision s’est passée. Deux personnes ont pris le chemin de l’hôpital.

La congestion était telle que les services d’urgence ont dû circuler à sens inverse sur le pont, à partir de la rive sud, pour rejoindre le lieu de l’accident. Une voie en direction sud a été rouverte vers 17 h 50. Quelque 30 minutes plus tard, les deux voies en direction sud étaient de nouveau ouvertes à la circulation.

Les trois collisions se sont produites par temps clément et sans entrave causée par des chantiers de construction. Elles auraient pu être évitées si les conducteurs avaient soit diminué leur vitesse, fait preuve d’une plus grande attention au volant ou adapté leur conduite selon le flot de circulation: quelque 39 000 véhicules circulent quotidiennement sur le pont Laviolette et plus de 50 000 véhicules passent chaque jour sur le pont Radisson.