Congé forcé aux Pionniers

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Un refoulement d’égout survenu au sous-sol de l’école secondaire Les Pionniers a forcé la fermeture de cet établissement trifluvien, vendredi.

Le sinistre a été découvert jeudi soir par l’équipe du service d’entretien ménager. Les lieux ont dû être nettoyés afin de permettre aux spécialistes de savoir d’où provenait le refoulement.

«On avait espoir de régler la situation et de faire la journée normale à l’école, mais on n’arrivait pas à trouver la source du problème. On a décidé que les élèves n’entraient pas, car aucun bloc sanitaire n’était fonctionnel et on a 1800 élèves et plus de 100 employés», raconte Anne-Marie Bellerose, conseillère en communication à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

La décision de fermer l’école a été prise vers 7 h, vendredi. Des élèves étaient en route et ont été retournés à leur point de départ, alors que d’autres qui étaient déjà arrivés à l’école ont aussi pris le chemin du retour forcé à la maison.

Le refoulement était causé par un tuyau obstrué. Des travaux devaient être faits vendredi et l’école devrait rouvrir ses portes lundi.