Le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec tenait une manifestation jeudi midi devant l’hôpital de Trois-Rivières pour dénoncer les demandes de l’employeur. ­­
Le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec tenait une manifestation jeudi midi devant l’hôpital de Trois-Rivières pour dénoncer les demandes de l’employeur. ­­

Conflit sur la mobilité

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec dénonce une volonté patronale de fusionner des centres d’activités pour avoir plus de mobilité du personnel, ce qui amènerait entre autres des infirmières affectées à l’urgence de l’hôpital de Trois-Rivières à devoir travailler à l’urgence de l’hôpital de Shawinigan ou à celles de Louiseville ou de Nicolet.