Mariannick Mercure hérite de la présidence de la nouvelle Commission du développement durable et de l’environnement.

Commission du développement durable et de l’environnement: «c’est devenu un incontournable»

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières se dote d’une Commission du développement durable et de l’environnement. Ce nouveau comité de travail, officiellement formé par voie de résolution mardi soir par le conseil municipal, aura pour mandat de faire le suivi de la Politique de développement durable récemment renouvelée, mais également de s’assurer qu’elle devienne une politique-cadre, qui guidera les décisions et actions de la Ville dans le futur.

«La première politique était très axée sur l’environnement, on veut maintenant rendre le tout beaucoup plus englobant. On veut pouvoir en assurer les impacts sur le développement social, économique, environnemental et culturel de la Ville», explique le conseiller municipal Denis Roy, qui siégera sur cette commission au même titre que ses collègues Claude Ferron, Mariannick Mercure et Dany Carpentier. Mme Mercure en assumera d’ailleurs la présidence, et M. Carpentier la vice-présidence.

Par ailleurs, en plus de plusieurs fonctionnaires municipaux deux citoyens seront appelés à se joindre à cette commission. Des appels de candidatures seront bientôt lancés, tout comme pour certains autres comités de travail de la Ville.

Selon le conseiller Claude Ferron, la commission veillera également à ce que la nouvelle Politique de développement durable devienne une «politique-cadre» à laquelle l’ensemble des politiques de la Ville et actions prises viendront s’ajuster. «Le conseil municipal avait besoin d’un médium, d’un canal pour veiller à cette mise en place, et il fallait se doter d’un outil pour mettre des heures là-dessus», constate M. Ferron.

La Déclaration universelle d’urgence climatique, récemment appuyée par les élus trifluviens, est notamment en ligne directe avec cette mission, mais le comité sera également appelé à étudier différentes demandes, telles que celle de devenir une Communauté bleue, soit une initiative visant à promouvoir la consommation de l’eau potable et bannir l’utilisation des bouteilles de plastique, une initiative qui sera sous peu adoptée par la Ville de Nicolet.

Pour le conseiller municipal Dany Carpentier, il était temps que la Ville se dote d’un tel comité. «Nous ne sommes pas à l’avant-garde, c’est plutôt devenu un incontournable qu’on agisse de cette façon», croit-il.

Nominations aux comités

Le conseil municipal a par ailleurs profité de la séance régulière de mardi pour procéder aux différentes nominations sur les commissions et comités de travail pour la prochaine année.

Michel Cormier et Valérie Renaud-Martin accèdent à la présidence et la vice-présidence du Comité consultatif d’urbanisme, et seront aidés de Pierre Montreuil et Luc Tremblay. Pour leur part, François Bélisle et Denis Roy deviennent respectivement président et vice-président de la Commission culture, loisirs et vie communautaire, avec l’aide de Sabrina Roy et Maryse Bellemare.

La Commission sur l’aménagement sera présidée par Claude Ferron et Mariannick Mercure occupera la vice-présidence, avec la collaboration de Michel Cormier et Valérie Renaud-Martin. Sabrina Roy demeure présidente de la Commission de la sécurité des milieux, avec Dany Carpentier à la vice-présidence. Maryse Bellemare se joindra à cette table également.

Luc Tremblay demeure président de la Société de transport de Trois-Rivières, avec Maryse Bellemare à la vice-présidence, de même que les conseillers Valérie Renaud-Martin, Pierre Montreuil et Claude Ferron. Pierre-Luc Fortin demeure aussi président de la Corporation de développement de l’Île Saint-Quentin, avec Pierre Montreuil à la vice-présidence.

La mairesse suppléante Ginette Bellemare est nommée présidente de la Commission des travaux publics et du génie, avec Pierre Montreuil à la vice-présidence et épaulée par François Bélisle et Mariannick Mercure. François Bélisle et Maryse Bellemare assumeront la présidence et la vice-présidence de la Commission des ressources humaines, en plus de Michel Cormier et Ginette Bellemare. Le comité sur le développement social sera présidé par Dany Carpentier, avec Valérie Renaud-Martin à la vice-présidence et également le conseiller Daniel Cournoyer à cette table. M. Cournoyer demeure également administrateur de la Société protectrice des animaux de la Mauricie, tout comme Michel Cormier.

Finalement, le comité sur la circulation et le stationnement sera présidé par Michel Cormier, épaulé par Ginette Bellemare à la vice-présidence et Pierre Montreuil et Mariannick Mercure comme administrateurs.