Le Nouvelliste
Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.
Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Colisée: «On n’a pas l’intention de négocier avec un fusil sur la tempe»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — «On n’a pas l’intention de négocier avec un fusil sur la tempe.» C’est en ces termes que le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a commenté lundi le dossier de l’occupation du nouveau colisée de Trois-Rivières. S’il était convenu que le conseil municipal devait, en séance publique mardi soir, trancher la question entre les différents projets actuellement sur la table, il devient de moins en moins certain que cette décision soit prise à ce moment.