Une bétonnière a fracassé un poteau, mercredi après-midi, entraînant la rupture de trois câbles de fibre optique de Cogeco.

Cogeco: une panne de près de 20 heures

TROIS-RIVIÈRES — La panne majeure de services de Cogeco a été chose du passé vers l’heure du midi, jeudi, et certains clients ont dû composer avec l’absence de téléphonie et d’accès Internet pendant une vingtaine d’heures.

Quelque 12 000 abonnés répartis à Saint-Cuthbert, Saint-Barthélemy, Maskinongé, Louiseville, Sainte-Ursule, Saint-Léon-le-Grand, Yamachiche, Trois-Rivières (secteurs Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest et Pointe-du-Lac), Champlain, Batiscan et Sainte-Geneviève-de-Batiscan ont été privés du service de Cogeco à la suite d’un incident survenu mercredi après-midi dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. Une bétonnière a fracassé un poteau, sectionnant trois câbles de fibre optique de Cogeco.
Le commerce Gauthier fleurs et jardin a été l’un des nombreux clients de Cogeco à subir les inconvénients de ce bris. Si le service a été rétabli tôt jeudi pour certains abonnés, la panne a duré près de 20 heures chez Gauthier. En cette période printanière, les affaires roulent à vive allure à ce commerce du secteur Trois-Rivières-Ouest. La panne a entraîné des pertes financières.
«On n’avait pas accès à Internet ni à la téléphonie. Ça a grandement nui du côté de la fleuristerie. Toutes les commandes téléphoniques, c’est la moitié du chiffre d’affaires d’une journée. On a eu près d’une journée perdue. Les gens ont appelé un autre fleuriste, ce qui est bien pour lui, mais pas le fun pour nous», commente la directrice générale, Lise Gauthier.
Les commandes par Internet n’ont pu être traitées par le commerce. En magasin, les employés ont ressorti leur vieille machine pour cartes de crédit et les clients obtenaient une copie de la transaction après avoir signé le tout.
«Ça ralentissait beaucoup aux caisses du côté jardin. Il y avait beaucoup de monde. Quand le service est revenu (jeudi), les caissières ont applaudi!», ajoute Mme Gauthier, en notant que toutes les transactions par cartes de crédit effectuées à l’ancienne devront être transférées vers le système numérique.
Gabriel Beauséjour, porte-parole de Cogeco Connexion, indique que ce genre d’incident se produit rarement. Mais le dernier a été particulièrement important en termes de dommages et aussi en terme de complexité pour les techniciens.
«On a trois câbles à fusionner et chaque câble peut contenir entre 72 et 700 fibres. Il faut fusionner chaque bout de fibre. Il faut dégainer la fibre, la nettoyer et la fusionner», raconte M. Beauséjour.
Vers 10 h 30, jeudi, le problème était réglé pour environ la moitié des abonnés touchés par l’incident. Quatre équipes ont été dépêchées sur les lieux afin de rétablir le service dans les meilleurs délais.
Ce délai a été long pour un commerce comme Gauthier. Malgré tout, l’entreprise ne compte pas changer de fournisseur de téléphonie et d’Internet ni intenter des recours, car la panne est le résultat d’un accident. La direction tente plutôt de trouver une façon de contourner ce genre de problème. Elle réfléchit à l’idée d’acheter des lecteurs de cartes que l’on peut brancher à un téléphone portable.