Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec

CIUSSS: un dirigeant pour le Centre-du-Québec

La volonté de plusieurs intervenants du Centre-du-Québec d'avoir leur propre centre de santé et de services sociaux aboutit finalement à un remaniement d'ordre administratif. Au lieu de scinder le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, le gouvernement caquiste annonce que la structure ajoutera un président-directeur adjoint affecté exclusivement au Centre-du-Québec.

Cette annonce a été effectuée vendredi après-midi à Drummondville par la ministre de la Santé, Danielle McCann, et par le ministre régional, André Lamontagne. Le gouvernement indique qu'un centre administratif sera implanté à Drummondville. Le pdg adjoint travaillera à ce centre administratif ainsi qu'à un bureau à Victoriaville.

Cette décision s'inscrit dans une volonté d'entendre les préoccupations provenant de tous les milieux d'activités du Centre-du-Québec.

D'autre part, le gouvernement Legault annonce la mise en place d'un forum de la population du Centre-du-Québec. Entre 15 et 20 personnes provenant des cinq MRC de la région feront des recommandations au conseil d'administration du CIUSSS dans le but de déterminer les moyens qui contribueront à améliorer la satisfaction de la population concernant les services de santé.

Lors de la dernière campagne électorale, François Legault avait déclaré que le Centre-du-Québec devait avoir son propre CIUSSS. Cette idée d'autonomie en santé était appuyée par le ministre Lamontagne, député de Johnson, et par Éric Lefebvre (Arthabaska) et Sébastien Schneeberger (Drummond-Bois-Francs).