France Brisson, présidente du conseil d’administration de la Cité de l’énergie.

Cité de l'énergie: Québec accorde une aide financière de 200 000 $

Shawinigan — La députée de Laviolette - Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, annonce une aide financière de 200 000 $ à la Cité de l’énergie de Shawinigan. Cette subvention vient du Fonds de recherche du Québec - Société et culture.

La Cité de l’énergie se qualifie dans ce programme pour la première fois, précise la présidente du conseil d’administration, France Brisson. Elle souhaite d’ailleurs que ce soutien devienne récurrent.

«C’est une aide financière pour aider le développement des musées», explique-t-elle. «Nous allons vers le numérique. C’est une bonne nouvelle, parce que ça nous aide à avancer. Nous voulons développer, chercher de nouveaux marchés, des jeunes.»

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière totale de près de 3,7 millions $ au Fonds de recherche du Québec - Société et culture pour soutenir seize musées à vocation scientifique et technologique, dont celui de la Cité de l’énergie. Selon la Société des musées du Québec, les institutions à vocation scientifique et technologique représentent 14 % des musées de la province et accueillent 35 % du nombre total de visiteurs à travers le réseau.

Avec une présidente en poste depuis un peu moins de six mois et une directrice générale qui complète sa première année à la Cité de l’énergie, le vent de renouveau s’installe sur l’île Melville.

«Nous réfléchissons beaucoup sur la planification stratégique», explique Mme Brisson. «Nous avons eu un lac-à-l’épaule avec les employés, pour savoir où on s’en va. Que peut-on faire pour se démarquer, pour être les meilleurs? Il ne faut jamais s’endormir là-dessus. Il faut toujours innover et les bonnes idées viennent souvent de la base. On consulte beaucoup notre équipe de travail et nos bénévoles. C’est important pour que le climat soit convivial.»

Année après année, la Cité de l’énergie attire autour de 100 000 personnes. Rappelons que pour la première fois cet automne, le centre des sciences et la tour d’observation demeurent ouverts au public le week-end jusqu’à la fin octobre.